PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

La première du Prix Agricult’or

dimanche 7 mai 2017


La première édition de cet événement qui prime les jeunes entrepreneurs du secteur agricole s’est ouverte mercredi dernier à Yaoundé.

L’agriculture n’est pas un métier de second rang. On peut faire de l’agriculture, avoir de la valeur et être reconnu sur le plan international. De plus, le métier porte le plus grand nombre d’emplois et notamment des emplois durables. Cette idée a été transmise aux jeunes agriculteurs et ceux voulant opérer dans ce domaine mercredi dernier à Yaoundé, lors du lancement de la première édition du prix Agricult’or. Cette plateforme confirme l’idée selon laquelle les jeunes répondent à l’appel du chef de l’Etat en s’engageant dans l’agriculture et l’économie numérique, a indiqué le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Henri Eyebé Ayissi, qui a inauguré cet événement. Pour lui, cette cérémonie constitue une initiative louable pour amener les jeunes à cerner les avantages qu’offrent ces deux domaines. « Cet espace constitue donc une vitrine pour que soient encouragés et récompensés les jeunes qui s’intéressent et investissent dans l’agriculture et le numérique », explique le Minader.

Et d’après Edouard Thierry Fegue, directeur général d’Agricultech et régisseur du prix d’Agricult’or, cette plateforme va désormais permettre de primer les jeunes. D’après lui, il est question de démontrer que l’agriculture est véritablement le socle de l’emploi au Cameroun et à ce titre, il faut un prix comme il en existe dans d’autres domaines.

« Nous pensons qu’à partir de ce jour, l’agriculture a pris un autre envol, celui de la valorisation », se réjouit-t-il. Il ajoute aussi que cette plateforme récompense les jeunes entrepreneurs ayant des idées de projets, des business plans et ceux ayant déjà démarré et même ceux ayant achevé leurs projets. L’apport du numérique ici, ce sont ces contacts dont les jeunes peuvent disposer via Internet et même exposer leurs produits.

Par Josy MAUGER(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0