PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

La police interdit la projection d’un film pro-Ouattara à Douala.

samedi 11 janvier 2014


La projection du film "Laurent Gbagbo : despote ou anti-néocolonialiste...le verbe et le sang" du journaliste camerounais Saïd Mbombo Penda n’a pas eu lieu ce jour à Douala comme convenue.

La conférence de presse accompagnée de la projection du documentaire intitulé « Laurent Gbagbo : despote ou anti-néocolonialiste… Le verbe et le sang » de Saïd Mbombo Penda n’a pas eu lieu ce jour comme prévue. En effet, alors que le comité d’organisation avait tout prévu pour que les choses se passent dans de bonnes condtions le cmmissaire de police NEMI de la DST(Direction de sécurité territoriale) et deux de ses éléments sont venus interdire la projection du film. Grande a été la suprise des hommes de médias venus couvrir l’évènement d’apprendre des propos de l’auteur du film qui est entrée en salle de conférence de l’hôtel Lewat à Douala escorté par trois éléments de la police en civile. D’entrée de jeu il a pris la parole pour dire : "j’ai une très bonne nouvelle à vous annoncer. La projection du documentaire n’aura pas lieu. j’ai reçu des autorités l’instruction de ne pas diffuser le film. Il a été diffusé en france et un peu partout.je ne comprends pas pourquoi dans mon pays on m’interdit de diffuser mon film.Je suis déçu en même temps que vous."

En rappel le film documentaire du Camerounais Saïd Mbombo Penda,qui revisite les dix années de règne de l’ancien président ivoirien et à la lumière du dossier de presse que les journalistes ont reçu l’auteur qui fustige les dix ans de règne de Laurent Gbagbo à la tête de la Côte d’Ivoire dans une interview laisse penser que le documentaire doit certainement rester dans cette logique. Aussi dans le dossier de presse il est écrit : Ce film de 2X52mn dévoile - à travers les témoignages des acteurs et les déclarations de l’ancien président ivoirien lui-même - comment Laurent Gbagbo, populiste et démagogue à souhait, a exacerbé les tensions communautaires dans son pays ; renforcé l’exclusion des populations du nord de la Côte d’Ivoire ; instrumentalisé la religion, nourrit le sentiment xénophobe naissant ; chatouillé les instincts et les réflexes anti-occidentaux d’une partie de son peuple et d’autres africains. Est ce les raisons de l’interdiction ?


Par Duvalier KAMDOUM SOH

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Loi de règlement 2016 : le Minfi explique le déficit de (...) => Le texte déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière, a été examiné hier (...)
Soldats assassinés : L’hommage de la nation => Sur instructions du président de la République, le SED, Jean-Baptiste Bokam a (...)
SABADE : Transformation du bois : le savoir-faire (...) => La première édition du Salon africain du bois, de l’artisanat, de la (...)
Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0