PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

L’affaire Bouba Simala renvoyée

vendredi 9 septembre 2016


Le tribunal a ordonné hier à Mtn et à Orange Cameroun de présenter le listing des appels téléphoniques de l’ancien garde du corps de Cavaye Teguié Djibril.

Il est 13h ce 8 septembre quand la présidente du tribunal militaire de Yaoundé met terme à l’audience dans l’affaire ministère public, Cavaye Yeguié Djibril contre le capitaine Bouba Simala. 237online.com L’accusé est l’ancien garde du corps du président de l’Assemblée nationale, détenu depuis juin 2015 à la prison militaire de Yaoundé. Avant de clore cette audience, la présidente du tribunal prend soin de lire la décision du tribunal, renvoyant l’audience au 13 octobre 2016. Me Emmanuel Simh, l’avocat de Bouba Simala, s’est insurgé face à ce qu’il considère comme le dilatoire de la partie civile. « N’ayant pas des preuves suffisantes pour les faits de menaces d’outrage retenus contre mon client, les avocats de la partie civile font tout pour prendre le tribunal en otage afin que mon client soit maintenu en prison », souligne-t-il. La colère de l’avocat de Bouba Simala se justifie par le fait que
le tribunal a décidé hier d’ordonner que Mtn et Orange Cameroun produisent dans un délai d’un mois, les listings des appels téléphoniques de l’accusé durant la période du 3 au 15 juin 2015. Cette date coïncide avec le début des ennuis judiciaires de l’ancien garde du corps du président de l’Assemblée nationale. Bouba Simala est jugé pour les faits de violation de consignes, menaces et outrage à corps constitués et menaces simples. Dans ce procès, sept témoins de l’accusation ont déjà été entendus. Ceux-ci ont expliqué comment le capitaine Bouba a tenté d’enlever le 13 juin 2015 le président de l’Assemblée nationale qui s’apprêtait à se rendre à une séance de sport. Rappelons qu’au moment de l’arrestation du capitaine Bouba Simala, la plainte de Cavaye Yeguié relevait comme chef d’accusation les faits de tentative d’enlèvement, de braquage et acte terroristes. Ces accusations ont été requalifiées quelques mois après en violation de consignes, outrage à corps constitués et menaces simples. Hier les avocats du président de l’Assemblée nationale ont introduit une demande visant à ce que le tribunal se déclare incompétent jour juger l’accusé. Ces avocats estiment que le tribunal doit retenir contre l’accusé les faits d’enlèvement du président de l’Assemblée nationale. La demande formulée par les conseils de Cavaye Yeguié a été rejetée. Bouba Simala a été interrogé hier au box des accusés. Il dit n’avoir jamais voulu enlever le président de l’Assemblée nationale comme l’ont fait savoir les témoins de l’accusation. Bouba Simala pense qu’il s’agit d’une histoire montée de toute pièce.

Source:Le jour

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Grandes surfaces : la percée du « made in Cameroon" => Les produits transformés localement font leur entrée dans les rayons (...)
Transactions financières et commerciales : le boom (...) => La dématérialisation prend peu à peu son envol au Cameroun et révolutionne les (...)
Economie : L’huile « rouge » dans les rayons => Le produit est de plus en visible dans les grandes surfaces, au grand (...)
Centre spéciaux d’état civil : le PM prescrit la (...) => Le communiqué rendu public à l’issue du Conseil de cabinet présidé hier par le (...)
Café camerounais : les bons points de la transformation => Devant la consommation locale qui croît, l’on est passé de quelques 400 tonnes (...)
Entreprises : plus de 15 000 PME créées en 2016 => Le chiffre est en constante hausse sur les six dernières années, selon (...)
BEAC : Abbas Mahamat Tolli aux commandes => Le nouveau gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale et son (...)
Cameroun - Politique fiscale : Le groupe Brasseries (...) => Les Brasseries du Cameroun Pour éviter cela, il demande au Gouvernement (...)
Cameroun - Projets structurants : Bolloré prend les clés (...) => Le consortium composé de Bolloré Africa Logistics, CMA CGM et China Harbour (...)
LE CARDINAL CHRISTIAN TOUMI : « Il faut qu’il y ait un (...) => Le cardinal Christian Tumi était l’invité de Rfi, hier mardi 24 janvier 2017. (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0