PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Kribi : Le premier Dg du port autonome

dimanche 28 août 2016


Patrice Barthélémy Malom est l’heureux élu. Il sera assisté par Bakou Arouna, à la Dga, et de Simo Djonou Jean-Paul, nommé Président du Conseil d’administration.

Contrairement au schénario de la Camair-Co, où il été envoyé pour installer les remplaçants de Joël Nana Sandjo et d’Edouard Akame Mfoumou, A Kribi, le ministre des Transports est allé confirmer l’équipe dirigeante. Certes, il y a des nouveaux, mais Patrice Barthélémy Malom, alors Coordonnateur du projet de construction du Complexe industrialo-portuaire, monte d’un cran, et devient Directeur général du Port autonome de Kribi. Pour l’assister dans sa tâche, c’est un magistrat qui a été choisi. Bakou Arouna, magistrat de 4e grade, était jusqu’à sa nomination, Procureur général près de la Cour d’Appel de l’Ouest (Bafoussam). Ce diplômé de l’Enam, âgé de 52 ans (marié et père de cinq enfants), est le tout premier Directeur général adjoint du Port autonome de Douala.

Les deux armateurs du Port autonome de Kribi seront accompagnés par Simo Djonou Jean Paul, nommé Président du Conseil d’administration. Ce haut-commis de l’Etat, 51 ans (marié et père de deux enfants), intègre l’administration camerounaise en 1957. Avant d’accoster au Conseil d’administration du Port autonome de Kribi, il fait ses classes dans les plus hautes sphères de l’administration publique, notamment au Secrétariat général de la Présidence de la République.

A quand le premier bateau ?

Un peu plus de deux ans après la fin des travaux de construction du Port en eaux profondes de Kribi, Paul Biya décide, enfin, de faire commencer les « vraies choses ». Les nouveaux capitaines du bateau vont trouver dans leurs bureaux, dès demain, les dossiers nécessaires au lancement des premiers accostages. Les contrats de concession avec les adjudicataires retenus par le gouvernement. Il s’agit notamment du consortium Bolloré/CMA CGM/CHEC, qui compte parmi ses effectifs le Kribi Port Multi Operators, un consortium constitué de 9 entreprises camerounaises (7 transitaires et 2 aconiers), et partenaire de Necotrans (49% des parts de marché contre 51% pour nécotrans).

Les autres dossiers porteront sur l’organisation des dessertes du Port autonome de Kribi, la finalisation du Manuel des procédures en relation étroite avec la Direction générale des Douanes, l’Organisation du cabotage entre le Port autonome de Kribi et le Port autonome de Douala pour pallier aux insuffisances des dessertes terrestres.


Par Frégist Bertrand Tchouta(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accident ferroviaire d’Eséka : la responsabilité de (...) => Selon le communiqué du SG/PR parvenu à notre Rédaction, le chef de l’Etat a, (...)
E-commerce en Afrique centrale : Douala au carrefour => Les infrastructures portuaire et aéroportuaire, atouts pour le Cameroun, (...)
Transport en commun : et si on essayait le covoiturage... => La jeune entreprise « Amigoo » propose de faciliter la vie aux voyageurs (...)
20 mai : une réception fusionnelle au palais => Les corps constitués nationaux, les membres du corps diplomatique et les (...)
Crash de Mbanga-Pongo:le site abandonné avec les épaves (...) => Dix ans après le crash du vol KQ 507 de la compagnie aérienne Kenya Airways (...)
Crise à l’Eglise évangélique du Cameroun : une chance au (...) => Un conseil synodal général extraordinaire est convoqué mercredi prochain à (...)
Emmanuel Macron : quel « Africain » sera-t-il ? => La France, le jour d’après, reste encore admirative de l’exploit réussi par (...)
Santé : La Fondation Samuel Eto’o dote l’hôpital (...) => La Fondation Samuel Eto’o dote l’hôpital Laquintinie d’un pavillon de pédiatrie (...)
Développement agricole : un nouveau financement de 45 (...) => Les deuxièmes phases de deux projets financés par la Banque islamique de (...)
Ciment : un marché qui répond => Dans un pays en chantier, le BTP en mouvement est forcément une aubaine pour (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0