PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Kribi : Le Rdpc s’affronte par meetings interposés

dimanche 7 février 2016


Les leaders des factions en conflit se sont exclus mutuellement avec leurs états major des rencontres.

La guerre est décidément ouverte sur la place publique à Kribi. Deux factions du parti de la flamme livrent une bataille fratricide autour de l’appel de Paul Biya à se représenter aux élections présidentielles en 2018 prochain.

Le ministre Jules Doret Ndongo, regardé comme première élite de l’Océan et délégué du comité central se heurte chaque fois au sénateur Grégoire Mba Mba, intrépide et très présent sur le terrain à Kribi que dans les bureaux à Yaoundé. Membre du comité central comme les autres, il se réclame la paternité du grand Kribi. Parrain politique des maires de Kribi 1er et Kribi 2è, il a conduit les deux exécutifs à un boycott actif du meeting du ministre Jules Doret NDONGO samedi dernier, en présence de deux gouverneurs. Samuel Divaha Diboua du littoral, fils du terroir, et Félix Nguele Ngule du Sud. Jules Doret Ndongo, malgré que cette absence des élus locaux brûlât suffisamment d’actualité, n’en fit pas allusion dans ses prises de parole officielle. Le patron des collectivités décentralisées s’est limité à ovationner « les œuvres de Paul Biya » dans le département de l’océan et à Kribi en particulier, avant de remettre publiquement la motion de soutien de la candidature de Paul Biya au préfet de l’océan, Antoine Bisaga.


Du meeting à la mobilisation populaire

Invisibles pendant toute la journée du meeting, le sénateur Mba Mba et les deux maires Madiba et Sabikanda feront plutôt une sortie tonitruante hier lundi à la place des fêtes de Kribi, dans un bain de foule inédit constitué des militants du Rdpc, Undp, Upc ainsi que des associations. A la question sur le boycott du meeting de samedi, le sénateur reste formel. « Les populations ont estimé que l’enjeu étant si grand, les motions de soutien et meeting ordinaires n’ont plus de place ; elles m’ont demandé d’organiser non pas un meeting, mais une mobilisation populaire jamais vu à Kribi », va-t- il expliquer aux médias présents.


« Le commando invisible »
, tout en appréciant le meeting du ministre Jules Doret Ndongo, s’est résolu de pousser le bouchon plus loin. Les délégations sont venues des deux arrondissements de Kribi, de Lokoundje, de Niété, de Campo et de Bipindi. Une véritable marée humaine à la place des fêtes de Kribi.

Visiblement, toutes ces deux factions soutiennent le président Paul Biya. Mais ni la personnalité du président national, ni l’idéologie du parti Rdpc, rien n’arrive à les unir, au point où personne des états major en conflit n’a daigné être présent à la grande messe dite par chacune d’elle en l’honneur de leur « champion ». Un véritable paradoxe.

Par Joseph Abena Abena(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0