PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Kribi : Des soldats du Bir tuent un homme.

jeudi 5 septembre 2013


L’un d’eux convoitait l’épouse du défunt, qu’ils ont mortellement poignardé.

Les éléments du Bataillon d’intervention rapide (Bir) ont encore fait parler d’eux dans la nuit de mardi à mercredi dernier à Kribi. La scène s’est déroulée aux environs de minuit. Un homme, la trentaine sonnée, a perdu la vie dans une bagarre avec les éléments du Bir. Après avoir tout détruit sur leur passage et roué de coups de poings et de gourdins la victime, ils l’ont ensuite poignardé selon les témoignages. L’infortuné a perdu la vie sur le champ. Une scène qui s’est déroulée sous le regard impuissant de la population qui se trouvait au carrefour Kingué.

Tout serait parti d’une vive dispute entre le défunt et un élément du Bir. « Le civil était assis sur sa table et buvait avec sa femme. Le soldat du Bir, qui fait la cour à la femme de ce monsieur, se trouvait dans le même bar. Il a trouvé d’un mauvais œil, la présence du mari à cet endroit. Le soldat du Bir est donc allé vers lui et ils se sont disputés. Puis, ils en sont venus aux mains et le civil a blessé le soldat du Bir. C’est ainsi qu’il sort du bar et appelle ses collègues en renfort », explique un témoin. Qui indique que les collègues de ce dernier sont arrivés une dizaine de minutes plus tard.

Poignard

Six personnes vêtues de tee-shirts noirs estampillés Bir, ont alors fait irruption dans le bar. Sans poser de questions, ils se dirigent vers le civil et le roue de coups de poings. Ce qui a entrainé une débandade dans le bar. Face à cette situation, le civil a tenté de s’enfuir, mais, en vain. D’après des témoins, il a été tramé dans la rigole et assommé à coups de poings, de pieds et de gourdins avant d’être poignardé à mort.

C’est après son décès qu’ils quitteront les lieux à bord de trois motos. D’après nos sources, le défunt, ressortissant du Nord du Cameroun, était le vigile du Commandant du Bir de Kribi. Et c’est ce dernier qui l’aurait fait quitter sa région pour le chef-lieu du département de l’Océan. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Kribi. Les riverains s’accordent à dire que les exactions de ce genre provenant des éléments du Bir sont devenues légions dans cette ville.

Par BLAISE DJOUOKEP (Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Pk 11 : du sourire pour des orphelins => Les pensionnaires du Refuge Meinrad Hebga ont reçu des cadeaux de femmes (...)
Communauté urbaine Douala : 52,6 milliards pour (...) => Budget en baisse de près de 8%, qui met l’accent sur les infrastructures et (...)
Don d’ordinateurs du chef de l’Etat : « Happy Day » à (...) => 1000 étudiants ont effectivement reçu leurs ordinateurs hier, des mains du (...)
Corruption : comment l’Etat a perdu 1 302 milliards => Ce montant est révélé dans le rapport de la CONAC sur l’état de la corruption (...)
Promotion de l’esprit d’entreprise : désormais dès le (...) => Une convention de partenariat y relative, liant le Minesec à l’APME, signée (...)
Après l’incendie à l’Assemblée nationale : la continuité du (...) => Le communiqué à l’issue de la réunion du Bureau tenue hier sous la présidence (...)
Brenda et Junior BIYA classé respectivement 5ème et 16 (...) => Sur la liste des 405 admis du dernier concours de l’ENAM figure en bonne (...)
Roger Chantal Tuilé fait une grève de la faim devant (...) => Après avoir sollicité l’intervention de l’ambassadeur des USA au Cameroun dans (...)
Droit d’auteur : le PM prescrit une large diffusion du (...) => Le communiqué rendu public à l’issue du Conseil de cabinet du mois de (...)
Fête du coq : les 20 ans célébrés à Yaoundé => Cette année, la communauté toupouri a mis l’accent sur la paix et le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0