PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Kaiser joue 15 années de show.

lundi 30 août 2010


A l’occasion de ses quinze ans de carrière, l’artiste humoriste camerounais Kaiser a fait le show le 26 août 2010, à l’hôtel Hilton accompagné de plusieurs autres artistes.

Il est environ 20h30, lorsque kaiser fait son entrée dans la salle sous l’escorte de huit hôtesses, tout en imitant la démarche du présidant de la république.Tout ceci sous l’ovation de ses fans tenus debout pour l’accueillir. Une fois dans la salle, il donne un discours de bienvenu suivi de deux prestations d’humour au sujet de l’histoire de la commande du coca cola entre un Ewodo et un Bassa et les caractères qui démarque certains ethnies du Cameroun. Prestation qui va susciter des sanglots de rire dans la salle avec des salves d’applaudissements. Mais avant son arrivé, à l’entrée du hall qui mène à la salle du spectacle, il y’a des hôtesses placé tout le long qui vous accueille et vous dirige dans la salle. À l’intérieur des spectateurs nombreux et les invités de marque tel le représentant de la ministre de la culture.

Pour animer la soirée en attendant l’élu du jour et sa suite, l’orchestre Afro Culture, groupe de danse traditionnelle. Elle va tenir le public pendant une trentaine de minutes au travers des chants et des danses au rythme du bitkusi. Après l’introduction et le mot de bienvenu de Kaïser, il va céder la scène à une suite d’artistes composés d’humoriste et de chanteur à texte (chansonniers) sous la houlette de Claude Etoundi présentateur de la soirée. Cet ainsi qu’on a eu droit au passage de Major Assé avec son histoire des filles noires et les maris blancs sur l’Internet. Claude Ndam avec deux chansons, le Kuéguégué international avec l’histoire du divorce, Donny Elwood avec son titre qui parle de la famine et Valery Ndongo dans la femme et l’argent. Cette partie se termine lorsque le présentateur de la soirée prend la parole pour annoncer le fait qu’a l’extérieur de la salle se vendent des CD et des DVD de certains artistes invités tel les Kuéguégué International. Ottou Marcellin va enchaîner la prochaine partie de la soirée avec son titre sur l’enfant soldat et il va profiter de l’occasion pour annoncer que son texte sur les enfants soldat sera lu dans les livres des établissements dans les prochaines années. Selon lui, il a signé un contrat de cinquante ans sur les droits auteur avec une maison d’édition. Annonce qui va susciter des chahuts dans la salle tel « tu es en haut » lui de répondre «  c’est le Cameroun qui est en haut. » Après Ottou Marcellin suivra, Hoga et Simon Messanga, qui pendant sa prestation nous permettra de se rendre compte de la présence de la plus jeune chanteuse camerounaise du moment Indira, quand elle va monter sur scène pour encourager l’artiste accompagné de ses sœurs.

Lors du passage Messanga la salle se vide un peu car le temps passe et le public se lasse d’attendre le retour de Kaiser. Cet alors que Claude Etoundi va remonter sur scène pour rassurer que l’homme du jour serait de retour dans les minutes qui suivent. Mais qu’avant cela, il passe la parole au directeur de Jama conseil qui avait une annonce à faire sur le prochain séminaire sur l’éthique qui organisé bientôt. De ce fait il a accordé une minute à ce dernier, une minute qui va s’éterniser au point d’irriter Kaiser et le public. Mais ce malentendu sera vite réglé et on va passer à la coupure du gâteau. Pour la coupure de son gâteau Kaiser fait appelle à ses deux grand frères, son oncle, les humoristes Hoga et les Kuéguégué international et le représentant du ministre.

Dès que la coupure du gâteau est faite, Kaiser reprend avec le show jusqu’à 24h30 l’heure à laquelle il va mettre fin à la soirée par une photo de famille. A la sortie de cette soirée, on a pu observer une lueur de satisfaction et de joie sur le visage des fans. « J’ai passé une très bonne soirée », exprime une jeune dame. Soulignons que tout le long de la soirée, au passage de chaque humoriste, le public les encourageaient par des rires et de l’argent.

Par Jeannette Eliane Nematchoua (stagiaire)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Humour : Bissog assène un coup de froid => L’humoriste de son prénom Martial, a récemment présenté son spectacle « One Man (...)
Stand up Night Show : un air de rentrée => Valery Ndongo et Major Asse sont en pleine préparation de la 11e édition de (...)
Culture théâtrale : quand la désillusion frappe les (...) => Constamment en quête d’espaces et de soutiens, comédiens et acteurs de scènes (...)
Mbala Mbala : Dieudonné le Camerounais => L’humoriste, qui est actuellement au cœur de l’actualité en France du fait de (...)
Hoga : L’innovation est indispensable dans le (...) => Après trois années d’absence, le comédien revient sur la scène pour un one man (...)
Kaiser joue 15 années de show. => A l’occasion de ses quinze ans de carrière, l’artiste humoriste camerounais (...)
Gérard Essomba : « Je m’installe définitivement au Cameroun (...) => Pour la première fois dans l’histoire, on vous a vu sur scène au Cameroun. (...)
Scènes du théâtre francophone - Le verdict => C’est la panoplie qui a été servie, samedi dernier, au cours de la soirée des (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0