PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Justice populaire : Un braqueur bastonné à Yaoundé.

mardi 29 janvier 2013


Après avoir essayé de braquer une boutique du coin l’infortuné tentait de fuir mais la population l’a neutralisé.

Le quartier Santa Par Barbara Texaco est la scène où s’est déroulé l’évènement Dimanche dernier à Yaoundé dans une boutique du coin :

« Je suis arrivé ce matin à huit heures. J’ai installé les marchandises à l’extérieur de la boutique et j’ai pris place derrière ma caisse. Le Monsieur est venu garer la moto à côté de ma boutique. Il entre dans la boutique et me demande combien coûte la palette de jus. Je lui donne le prix. Il me dit qu’il arrive et ressort. Il se place à l’extérieur comme s’il attendait quelqu’un. Pendant ce temps, je me suis mis a nettoyer mon réfrigérateur. Au moment où je voulais le rechager, le Monsieur est entré de nouveaux dans la boutique et me pointe une arme. Il me dit couche-toi. Je lui réponds que je ne peux pas m’opposer à lui car il est armé. Je suis allé me coucher devant la porte. Car je voulais qu’au cas où quelqu’un passe par là qu’il s’aperçoive. Il est allé vers ma caisse et lorsqu’il s’est rendu compte que je soulevais ma tête, il m’a dit de ne pas crier. Et il est ressorti. Il a mis l’arme dans la poche et a sauté sur sa moto. Lorsqu’il a mis la clef sur le contact, j’ai bondit sur la moto. J’ai attrapé l’arrière et je me suis mis a crier avec frayeur. Il a laissé la moto et s’est enfui dans le quartier. Mon cri ayant alerté les voisins ceux-ci se sont mis à sa poursuite et l’on attrapé. J’ai appelé le 117 et la gendarmerie de mon quartier pour qu’ils viennent intervenir », explique le boutiquier.

Avant l’arrivée des gendarmes, le braqueur a été copieusement molesté par la population. Et sur son corps on peut voir la terre, les blessures et le sang qui témoignent du degré de violence que celui-ci a subi. L’arme qu’il détenait a été récupérée par la gendarmerie.

Par Jeannette Éliane Tchamgoué (Cameroon-Info.Net)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
Distribution de l’eau potable : Camwater reprend la main (...) => Les ultimes réglages effectués en attendant de franchir la ligne droite ce (...)
Secrétaires : plus que des femmes derrière un bureau => Elles l’ont rappelé le 20 avril dernier au cours d’une cérémonie, à Yaoundé à (...)
Chine – Cameroun : on célèbre encore l’amitié => La récente visite d’Etat du président de la République dans l’Empire du Milieu (...)
Préservation de la paix et de l’unité nationale : le Sénat (...) => A l’ouverture de la session ordinaire de plein droit de la 2e législature (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0