PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Interpellation : Les aveugles appellent au secours

mercredi 14 octobre 2015


Rejetés, ils ont encore de la peine à être intégrés dans les différentes instances de la vie sociale.

« Le pire des handicapes est la cécité, quand tu ne vois pas ta vie a un changement » Cette déclaration est de Robert Tiomouo, handicapé visuel. Vêtu d’une chemise délabrée, une chaussure en matière plastique transformée en babouche. Tout espoir semble être perdu pour lui. Son paraitre s’explique par le fait qu’il soit délaissé dans la société. Tous les matins il s’occupe à faire du tissage pour pouvoir subvenir aux besoins de sa petite famille :« j’ai été obligé de faire de la vannerie parce que je n’ai pas pu décrocher un emploi dans une entreprise à cause de mon handicap visuel », désole-t-il. C’est également le cas de Monique Penda Ebolè, titulaire d’un BTS en communication, qui est devenue pleinement femme au foyer, elle s’attèle à faire de petites tâches journalières, car elle ne parvient pas à se faire embaucher dans une structure, à cause de son handicap. « Il ya une loi qui stipule qu’on doit recruter au moins 10 % des aveugles dans la fonction publique, ce qui n’est pas le cas », rappelle Robert Tiomouo. Emmanuel. Sorti de l’ENIEG il ya peu de temps, il a de la peine à être inséré, « Il est plus tôt admis comme maitre des parents au centre des aveugles au lieu d’être instituteur dans une école publique », déplore Robert T.

En effet, les aveugles se sentent mis à l’écart dans la société :« Nous avons besoin du respect que de la pitié car cela nous rend forts et nous permet de comprendre que nous sommes avec les siens », explique Emmanuel Lavoisier membre de l’association pour la formation et l’insertion sociale des aveugles. Les malvoyants n’ont pas également cette possibilité d’être scolarisés « un enfant malvoyant à été refoulé dans un lycée de la place, cela nous a fait un pincement au cœur, quel avenir pour les aveugles », s’interroge Robert T. « Depuis que je travaille avec les aveugles, mon constat est alarmant car, ils n’ont vraiment pas de la considération », dit la secrétaire des aveugles à L’AFISA.

« A qualification égale, la priorité de recrutement est accordée à la personne handicapée. En aucun cas, le handicap ne peut constituer un motif de rejet de leur candidature ou de leur discrimination », peut-on lire dans la loi No 2010/002 du 13 avril 2010 portant protection et promotion des personnes handicapées. Qui selon les aveugles n’est pas encore mis en application. « Depuis 5 ans que le décret d’application a été voté, il n’a jamais été disponible, nous souhaiterions qu’il soit effectif », dénonce Emmanuel Lavoisier.

Bien plus, il déplore le fait que malgré leur handicap les aveugles soient abusés même dans les services de santé, « la carte d’invalidité doit s’établir gratuitement, or lorsqu’un aveugle se rend à l’hôpital on lui demande 3500Fcfa » poursuit-il. Sur le plan sanitaire, les malvoyants n’ont pas accès aux soins comme la loi l’indique : « Nous sommes vraiment marginalisés en ce qui concernent les soins. On devrait se faire soigner gratuitement », déclare T. Robert.

Par Amélie Dita(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0