PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Internet mobile : la jungle des forfaits

jeudi 14 septembre 2017


L’internet s’est rapidement démocratisé. Mais, le rapport offre/satisfaction n’est pas toujours au rendez-vous.

« Avec mon opérateur, j’ai un souci de connexion fluide. Pour ma bourse, j’ai choisi d’acheter des données Internet (data) pour trois jours et il m’arrive de les épuiser avant ce délai sans comprendre pourquoi », se plaint Laurette T. « Je souscris au forfait journalier de 100 F pour 75 mégaoctets. A peine connectée pour recevoir des messages Whatsapp, une notification m’annonce très souvent la consommation à 50% », s’indigne Fleurine N. Ces plaintes ne sont pas singulières à ces étudiantes. Il y a deux ans, elles ne s’imaginaient pas bénéficier aussi aisément d’Internet à volonté.

Pourtant, la technologie est allée plus vite que prévu, notamment avec l’avènement de la 4G chez les opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun, Orange, MTN et Nexttel. Depuis lors, il est possible d’acheter des data à partir de 25 F. Mais pour quel type de connexion ? S’ils ont été convaincus par les coûts affichés et accessibles à toutes les bourses, le résultat ne semble pas toujours satisfaire les besoins de plus en plus croissants des usagers, accros aux réseaux sociaux et autres téléchargements mobiles. Devenus plus regardants et surpris d’y investir un peu plus d’argent qu’auparavant, ils ne comprennent pas le mécanisme. Entre autres facteurs, des offres toujours plus variées qui sèment la confusion dans l’esprit des usagers, pas toujours outillés pour comprendre ces options. Un opérateur dispose en moyenne de dix offres disséquées en sous-offres en fonction de la consommation des abonnés. Parfois, des promotions s’en mêlent. Avec leurs lots de SMS illimités, crédits de communication multipliés, les abonnés ne maîtrisent au final plus à quoi ils s’engagent.

Toutefois, d’autres y trouvent leur compte. Ils ont pour dénominateur commun, la capacité à investir financièrement pour leur Internet mobile. « Depuis 2014, je paie environ 60 000 F par mois pour ma box. Ma connexion est simultanément au top sur mes ordinateurs, consoles de jeu et smartphones », se réjouit Aristide Tchate, jeune entrepreneur.

La dernière catégorie d’usagers se ravitaille directement auprès des fournisseurs d’accès à Internet tels que Yoomee et Vodafone. « Avec 36000 F, j’utilise chez mon fournisseur le package de 20 Go par mois, étant donné que je travaille principalement en visioconférence ou en télétravail 60 à 70% du temps avec des personnes à l’étranger. Le bémol, c’est que depuis qu’il a rejoint le hub Camtel, les avaries sont plus fréquentes », indique Christian M. Séduits par un débit de qualité au départ, les usagers cherchent toujours des explications à cette baisse de régime. Pour être à l’abri d’une interruption en plein travail, les plus nantis optent pour les forfaits les plus coûteux.

Par Alexandra TCHUILEU N(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0