PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Inquiétude : Malade en prison, Yves-Michel Fotso introuvable !

vendredi 16 mai 2014


Interné dans un hôpital tenu secret depuis dix jours, le milliardaire en détention au Sed ne s’est pas toujours remis d’un malaise qui le tenaille depuis huit jours.

L’ambiance n’est pas sereine au service central de la recherche judiciaire du Sed qui abrite les détenus de la prison secondaire de Yaoundé. Le visiteur qui y arrive constate qu’un silence assourdissant s’est emparé de ce pénitencier généralement animé par des va-et vient des visiteurs et des blagues entre les six détenus qui y sont incarcérés. Ce mutisme illustre la tension qui règne en ces lieux. Car depuis huit jours, les cinq autres détenus n’ont plus de nouvelle d’Yves-Michel Fotso, ancien directeur général de l’ex-Camair, condamné à 25 ans de prison en septembre 2012 pour détournement des deniers publics dans l’affaire de l’achat foireux d’un avion présidentiel. Selon l’un de ces célèbres détenus, celui-ci aurait été évacué le 6 mai dernier à l’infirmerie du Camp Yeyap [camp d’instruction de la gendarmerie situé près du Sed] après un malaise, avant de prendre une destination inconnue de notre source.

Cependant, des sources familiales soutiennent mordicus que le milliardaire séjourne toujours et dans le grand secret à l’infirmerie du Camp Yeyap. « Gaston, son majordome est même allé là-bas [à l’infirmerie, ndlr] en début de semaine lui porter son repas. Mais il n’y est pas parvenu, ayant été violemment repoussé par un gendarme major agissant sous les ordres d’un lieutenant », affirme cette source. La même qui confirme qu’après une consultation médicale effectuée par le médecin-colonel Annie Ngamabala, le 04 mai dernier, Yves-Michel Fotso a effectivement quitté le Sed le 6 mai, comme l’indiquent certains de ses codétenus. En tout cas, si l’on s’en tient à ces confidences (celles des codétenus et des membres de la famille) l’ancien patron de Cbc est gardé à un endroit tenu secret, loin de sa famille. Les tentatives de joindre son épouse très active durant son procès pour éclairer la religion du Messager sont restées infructueuses, celle-ci séjournant au moment où nous mettions sous presses, à l’étranger.

Dans les hôpitaux de référence de la capitale du Cameroun que sont l’hôpital général, l’hôpital central, l’hôpital de la Cnps, on n’a aucune nouvelle d’Yves-Michel Fotso. Aucun agent n’affirme l’y avoir vu ces derniers jours. Où est –il donc passé ? Difficile de le dire pour l’instant. Sur l’identité de la maladie dont il souffre, les sources familiales et médicales affirment qu’il s’agit d’insuffisance rénale et de trouble somatique. La nature de la pathologie pousse les personnes proches du dossier à pronostiquer même pour une évacuation en douce, vers un hôpital étranger du fils de Victor Fotso.

Par ailleurs hier, 14 mai 2014, Marafa Hamidou Yaya, l’ancien secrétaire général de la présidence de la République, puis ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, s’est également rendu chez son médecin, jetant le trouble sur les autres prisonniers du Sed déjà très apeurés par leur état sanitaire. Mais son retour à sa cellule quelques heures après a ramené dans le bagne, une relative quiétude. Le spectre Henri Engoulou, Catherine Abena et André Booto à Ngon ayant installé une panique parmi les détenus d’un certain âge. Chacun craignant d’être la prochaine victime. Et lançant un appel pour que, « quelque chose soit fait ».

Par R.N.T. et Joseph Flavien KANKEU(Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Loi de règlement 2016 : le Minfi explique le déficit de (...) => Le texte déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière, a été examiné hier (...)
Soldats assassinés : L’hommage de la nation => Sur instructions du président de la République, le SED, Jean-Baptiste Bokam a (...)
SABADE : Transformation du bois : le savoir-faire (...) => La première édition du Salon africain du bois, de l’artisanat, de la (...)
Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0