PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Imposture. Un faux Jean Paul Akono démasqué à Yaoundé.

mardi 29 janvier 2013


Alain Christian Tsague Tchaiwou s’est fait prendre alors qu’il venait d’extorquer la somme de 1,5 millions Fcfa à un jeune joueur camerounais résidant en Europe, en se faisant prendre pour le messager du sélectionneur national de l’équipe fanion de football du Cameroun.

L’infortuné médite déjà son sort à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Il y a été déféré par un procureur de la République près du tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif depuis mardi 22 janvier 2013. Alain Christian Tsague Tchaiwou, la trentaine atteinte, était spécialisé dans l’escroquerie à travers les réseaux sociaux. Ses principales victimes étant les jeunes joueurs de football de nationalité camerounaise, et évoluant en Europe.

Mais vendredi le 18 janvier 2013, il a été stoppé net par un flic en civil de la police judiciaire et des éléments du commissariat du premier arrondissement de Yaoundé, alors qu’il s’apprêtait à percevoir la rondelette somme de 1,5 million de francs dans une agence de transfert d’argent située au lieu dit score à Yaoundé. « Se présentant comme étant le messager de Jean-Paul Akono, Il avait contacté un jeune joueur camerounais évoluant en Europe pour lui demander de lui verser la somme de 1,5 millions de francs pour se faire présélectionner pour le match amical devant opposer le Cameroun à la Tanzanie. Après avoir expédié l’argent, la victime qui avait heureusement le numéro de téléphone de Jean-Paul Akono l’a contacté par la suite pour l’en informer afin d’avoir un peu plus de chance. Mais il a plutôt trouvé un Jean-Paul Akono surpris par cette transaction au bout du fil », explique le 2ème adjoint au commissaire du commissariat du 1er arrondissement de Yaoundé.

C’est à la suite de cette « dénonciation » que le sélectionneur national des Lions indomptable saisi un élément de la police judiciaire qui se fait accompagner par des flics du commissariat du 1er arrondissement au lieu du retrait d’argent. Et y étant, ils mettent la main sur cet imposteur.« Avant de partir pour l’Afrique du Sud, Jean-Paul Akono a déposé une plainte dans notre unité de police. C’est ainsi que l’enquête ouverte a permis de déférer le coupable pris la main dans le sac au parquet, puis à la prison centrale de Kondengui où il médite actuellement son sort », conclu l’officier de police troisième grade.

Par Joseph Flavien KANKEU(Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0