PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés enregistrées

vendredi 27 avril 2018


Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans est décédée.

Une joie de courte durée à l’hôpital d’Ebomè-Kribi. Les triplés de Barbara Evindi, nés le 22 avril 2018, ne connaîtront jamais leur mère. Celleci est décédée quelques heures après les avoir mis au monde. A la naissance, deux de ces triplés pesaient 2,4 kg et le troisième 2,2 kg. D’après les responsables de l’hôpital, la dame, âgée de 38 ans et qui etait à son neuvième accouchement, avait bien suivi ses visites prénatales.

Elle savait donc qu’elle attendait des triplets. La journée du 22 avril 2018 restera à jamais gravée dans les mémoires des responsables de l’Hôpital d’Ebomè. Ce jour-là, dans les registres de cet hôpital, on a marqué deux naissances de triplets.

La deuxième mère est Stella Ntoukem Tassong, originaire du Lebialem dans le Sud-Ouest. Elle est venue rendre visite à ses connaissances à Kribi, portant une grossesse de 32 semaines. Dans la nuit du 21 au 22 avril, les contractions commencent.

Ne pouvant plus rejoindre Douala où, dit-elle, se trouve son médecin, elle est conduite de toute urgence à l’Hôpital d’Ebomè. Par césarienne, ses triplets sont mis au monde. Ils pèsent l’un : 1,4 kg, l’autre : 1,450 kg et le plus gros : 1,5 kg.

En ce moment, le trio se trouve dans l’unique couveuse de l’hôpital et même du département de l’Océan. La dame est à son quatrième accouchement. Stella Ntoukem déclare avoir effectué une longue marche à pied le 20 avril dernier.

Et selon le médecin, c’est cette marche qui serait à l’origine de la naissance précoce de ses enfants. Jusqu’à présent, les six bébés se portent bien. Cependant, l’Hôpital d’Ebomè, une oeuvre espagnole, ainsi que les familles des nouveaunés, faute de moyens, tendent les mains aux âmes de bonne volonté.

Par Pierre Rostand ESSOMBA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
Distribution de l’eau potable : Camwater reprend la main (...) => Les ultimes réglages effectués en attendant de franchir la ligne droite ce (...)
Secrétaires : plus que des femmes derrière un bureau => Elles l’ont rappelé le 20 avril dernier au cours d’une cérémonie, à Yaoundé à (...)
Chine – Cameroun : on célèbre encore l’amitié => La récente visite d’Etat du président de la République dans l’Empire du Milieu (...)
Préservation de la paix et de l’unité nationale : le Sénat (...) => A l’ouverture de la session ordinaire de plein droit de la 2e législature (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0