PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Honneurs aux militaires et policiers assassinés

lundi 11 décembre 2017


Ces personnels morts récemment en service commandé ont été décorés vendredi dernier à Buea de la médaille de la vaillance avec citation à l’ordre de l’armée pour les uns et à l’ordre de la Sûreté nationale pour les autres, à titre posthume.

Le sergent chef Tih Julius Angu, le caporal chef Voula Voula Victor, le soldat de deuxième classe Yinda Dobekreo, le soldat de deuxième classe Noutchomwo Many Raphaël Willy, assassinés par des terroristes dans la nuit du 28 au 29 novembre 2017 dans la localité d’Agkorkem German, ainsi que les inspecteurs de police principaux Ngwa Calvin Ngang et Nkwelle Derrick, tués dans la nuit du 29 au 30 novembre 2017 à Otu, département de la Manyu, région du Sud-Ouest, ont reçu vendredi dernier à la place des fêtes de Buea, les honneurs réservés aux éléments des forces de défense et de sécurité tombés sur le champ de bataille.

La cérémonie de levée de corps était présidée par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (MINDEF), Joseph Beti Assomo, en présence du délégué général à la Sûreté nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguele, du gouverneur de la région du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilaï, des frères d’armes et des membres des familles des victimes. A cette occasion, procession funèbre et musique d’adieu aux disparus étaient au rendez-vous.

Au nom du président de la République, le MINDEF a décoré les militaires décédés de la médaille de la vaillance avec citation à l’ordre de l’armée à titre posthume. Ensuite, le DGSN, toujours au nom du président la République, a décoré les fonctionnaires de police assassinés de la médaille de la vaillance avec citation à l’ordre de la Sûreté nationale à titre posthume.

Tous les six cercueils étaient recouverts du drapeau de la République du Cameroun. A cette occasion, le préfet du département du Fako, Emmanuel Ledoux Engamba, a lu la lettre de condoléances du chef de l’Etat, chef des forces armées, adressée le 6 décembre 2017 aux familles des militaires et fonctionnaires de police tués.

Le président Paul Biya a écrit que les disparus étaient des « personnels courageux, dynamiques et dévoués à leur mission. Ils se sont toujours rendus disponibles pour accomplir leur devoir (…) Ils demeureront des exemples à suivre pour leurs camarades et frères d’armes dans la lutte pour la préservation de la paix et l’intégrité de notre territoire ».

Dans son discours de circonstance, le MINDEF a réaffirmé la détermination de l’Etat à protéger l’intégrité territoriale du Cameroun non seulement dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, mais aussi dans le reste du triangle national. Ceux qui ont pris les armes contre leur pays et leurs concitoyens doivent savoir que la sécurité et l’intégrité du territoire national ne sont pas négociables, a-t-il ajouté.

A la fin de la cérémonie, le MINDEF et le DGSN sont allés s’incliner devant les cercueils. Puis, ils sont partis à la tribune pour réconforter les familles des victimes.

La veille, dans les services du gouverneur de la région du Sud-Ouest, le MINDEF a rencontré les familles des défunts auxquelles il a transmis le réconfort du couple présidentiel.

Il les a également assurées qu’il y aura un accompagnement et que les personnes désignées à cette fin seront mises en contact avec les familles pour que tout se passe bien.

Par Rousseau-Joël FOUTE(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Secrétaires : plus que des femmes derrière un bureau => Elles l’ont rappelé le 20 avril dernier au cours d’une cérémonie, à Yaoundé à (...)
Chine – Cameroun : on célèbre encore l’amitié => La récente visite d’Etat du président de la République dans l’Empire du Milieu (...)
Préservation de la paix et de l’unité nationale : le Sénat (...) => A l’ouverture de la session ordinaire de plein droit de la 2e législature (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
Fête du travail : Du social pour commercer => Les mutuelles étaient à l’honneur du lancement de la semaine du travailleur (...)
Présidentielle 2018:Maurice Kamto dans la course => S’il est élu après ce scrutin, le candidat du Mrc entend entre autres, (...)
Election sénatoriale:l’argent de la campagne fait du (...) => Les neuf partis engagés dans ce scrutin n’ont toujours pas reçu le financement (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : les (...) => Le Minrex Lejeune Mbella Mbella, a reçu hier l’ambassadeur des Etats-Unis au (...)
46e fête nationale : 3 350 personnalités à distinguer => Révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0