PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Homosexualité présumée : Un jeune homme porté disparu.

vendredi 31 janvier 2014


Frankel Feussom Weladji n’a pas été revu par sa famille et ses proches depuis plus d’un an. A l’origine, des présomptions de sexualité déviante.

La famille du nommé Frankel Feussom Weladji ne sait quelle attitude adopter. Depuis la disparition de cet homme âgé de 22 ans, il y a plus d’un an, l’espoir le partage au renoncement. Copies de communiqués radios et autres avis de recherche public finissent par dire le désarroi des parents du disparu. Une disparition liée, selon sa famille et des proches à des soupçons de mœurs sexuelles. C’est que, à en croire les témoignages, tout part d’un mouvement d’humeur au cours d’une fête de mariage à Bafoussam. Une cérémonie en marge de laquelle le présumé aurait été surpris non loin du lieu des réjouissances en plein flirt avec une personne de même sexe.

Nul ne s’aventure à dire avec certitude la scène. Des sources proches de la famille indiquent avoir été alertées par les cris de la foule. « Nous avons trouvé…au milieu d’une foule visiblement prêt à en découdre avec lui et un autre homme que nous ne connaissions pas. » Gérard, un habitant du quartier soutient que « lorsque nous sommes arrivés, il y a des filles qui expliquaient à la foule comment elles avaient surpris les deux hommes en train de s’embrasser. » De sources concordantes, les deux présumés n’ont eu la vie sauve que par l’intervention d’un homme en tenue. Depuis lors, le jeune homme bien connu du quartier n’a plus été revu dans la ville.

Ancien coéquipier du présumé dans un club de football de la ville, Sylvain affirme avoir rencontré Frankel Weladji à Douala. « On s’est salué et il m’a donné son numéro de téléphone » A en croire la même source, après de nombreux coups de fil et des rendez-vous manqués, le jeune Weladji n’a plus jamais été revu par ses proches. Au quartier Cité sic de Douala où il a été rencontré pour la dernière fois, des riverains se souviennent de ce jeune. « C’est à travers des commentaires qui circulaient dans le quartier que nous avons appris qu’il (Frankel Feussom, Ndlr) était pédé. Il faut quand même préciser qu’on l’a toujours vu en compagnie de filles. »

Info ou intox

Où est passé Weladji ? Qu’est-il devenu ? Des questions auxquelles personnes dans son entourage ne répond. Au quartier Sic à Douala, un jeune ayant fréquenté le présumé indique la piste d’une émigration. Notre source affirme avoir recueilli des confidences du disparu qui envisageait de s’envoler pour l’Europe. Une version relativisée par Serge, autre ami de circonstance de Frankel Feussom qui dans l’esprit de la confidence croit savoir que le présumé détenait des images de scènes d’ébats homosexuels. Des images sur lesquelles certaines personnes bien connues y apparaissaient. Une source qui affirme néanmoins que le porté disparu recevait des menaces régulières par voie de téléphone. Info ou intox autour du penchant sexuel du jeune Frankel Feussom Weladji, reste que l’homosexualité est réprimandée par les lois camerounaises. Tout comme, au plan socioculturel, les relations sexuelles entre personnes du même sexe sont considérées comme un déni de la dignité humaine et un bannissement dans la famille et la tribu.

Par Joseph OLINGA N (Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0