PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Histoire du Cameroun : les grandes lignes d’un héritage

mardi 13 juin 2017


Un colloque international tenu du 7 au 9 juin à Yaoundé a tenté d’établir ces préoccupations.

L’histoire, scrutée sous divers angles. Une tâche que s’est assigné le colloque international pluridisciplinaire intitulé « Histoire et mémoires au Cameroun : cadrages, marquages, héritages et usages (de 1884 à nos jours) », du 7 au 9 juin dernier à Yaoundé. Organisée en collaboration par la Fondation Paul Ango Ela, les Archives nationales du Cameroun, la société camerounaise d’histoire, l’Université de Yaoundé I et l’Université de Bamenda, cette rencontre avait pour objectif de réfléchir sur les rapports entre mémoires, archives et histoire au Cameroun. Comment rétablir ce puzzle de mémoires fragmentées, construites à différentes époques, par des individus aux intérêts particuliers et souvent opposés ? Le challenge était celui des participants, originaires du Cameroun, d’Allemagne, de France et de Suisse. Leur but, proposer des conditions pour réécrire l’histoire du Cameroun en toute objectivité.

Les archives, au cœur de ces travaux de trois jours, ont canalisé nombre de discussions. Il était notamment question d’examiner leur conception et leurs usages afin d’établir leur rôle dans l’édifice de ces phases de l’histoire. Les intervenants ont voulu apporter de nouveaux éléments à cette entreprise, avec des orientations originales, telles que la concentration sur des personnages historiques et des matériaux inédits. Dans cette logique, le Dr Suzanne Kuss, de l’Ecole supérieure pédagogique de Freiburg en Allemagne, a proposé un exposé sur Charles Atangana, comme échos de la mémoire coloniale. Des moments-clés et même douloureux de l’histoire, entre autres le maquis, la revendication et la mobilisation pour l’indépendance, n’ont pas été évités par les panélistes.

En marge de ce colloque, le 8 juin dernier, l’Institut Goethe a accueilli une exposition avec pour thème : « Que cherchent les Allemands en Afrique ?! L’Allemagne et le Cameroun à travers des photos des Archives fédérales allemandes », ainsi que la projection du film « Une feuille dans le vent » de Jean-Marie Teno et une animation slam sur le thème de la mémoire. Toujours dans la même visée, la semaine « Histoire et mémoires » s’est déroulée du 6 au 10 juin dernier à l’Institut français de Yaoundé.

Par Monika NKODO(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

FENAC 2018 : les artistes de l’Est en rodage => Les 240 artistes sélectionnés dans la région sont prêts à exposer leur (...)
MASA 2018 : un tournant plein de promesses => La 10e édition est rentrée en gare le 17 mars dernier à Abidjan, après une (...)
De l’humour et du show à Douala Bercy le dimanche 4 (...) => Le collectif des humoristes et comédiens du Cameroun en partenariat avec (...)
Littérature : l’Association des écrivains refait (...) => Pour sa rentrée littéraire, elle organise plusieurs activités pour la (...)
Festival Ti-î : la RCA sous son meilleur jour => Les fils de ce pays, soucieux de mettre en avant leurs richesses (...)
Canal Olympia : merci les Trophées Francophones (...) => La salle de cinéma inaugurée le 14 juin 2016 dans le campus de Ngoa-Ekelle à (...)
K-Walk 2017 : l’Afrique inspirante => La quatrième édition de ce rendez-vous de l’élégance et de la création a laissé (...)
Ngondo 2017 : la lumière de la paix => La fête du peuple Sawa s’est achevée hier 3 décembre 2017 sur les berges du (...)
Arts et Culture : 4,5 milliards pour promouvoir le (...) => En 2018, le ministère entend construire une salle de spectacle à Yaoundé et (...)
Ya-Jazz : Et de 20 ! => Un événement à célébrer du 14 au 17 novembre prochain au cabaret Yao Ba et à La (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0