PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Hamadou Moustapha : l’Andp soutient discretement le Rdpc

mercredi 8 novembre 2017


Après les congrès de 1996 et 2008, le président national de l’Andp entame un troisième mandat de cinq ans.

« Notre objectif primordial, c’est de pouvoir forcer la porte de notre Parlement, de nos municipalités et de nos régions. […] Je pense que grâce à la volonté de Dieu, grâce à la volonté des uns et des autres, nous parviendrons à [notre] objectif ». Tels sont les premiers mots prononcés par Hamadou Moustapha, reconduit dans ses fonctions de président national de l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp), samedi dernier, lors de la première convention nationale du parti.

Né le 11 mai 1945 à Maroua dans le département du Diamaré, région de l’Extrême-Nord, Hamadou Moustapha effectue ses études primaires dans sa ville de naissance de 1953 à 1958. En 1958, il va poursuivre ses études secondaires à Garoua dans la région du Nord. Après l’indépendance du Cameroun, il vient poursuivre ses études universitaires à Yaoundé. En 1962, il est admis au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), et se spécialise dans l’Administration civile.

Sa carrière de fonctionnaire, il la débute à l’inspection fédérale d’administration du Nord à Garoua. En novembre 1969, il devient secrétaire général par intérim de la même inspection. De janvier 1970 à avril 1972, il devient premier adjoint préfectoral à Yagoua et en avril 1972, il est chargé de mission à la présidence de la République. Trois années plus tard, il devient vice-ministre des Finances.

C’est au sein de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), qu’il entame sa carrière politique. Il y assume la fonction de vice-président dès 1991. En mars 1992, il devient député à l’Assemblée nationale après les élections législatives. Une élection mal perçue au sein du parti, ce d’autant plus qu’en novembre de la même année, il fait son entrée au gouvernement. Il sera définitivement exclu de l’Undp.

Andp

C’est alors qu’il créé son propre parti : l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp), dont il assure la présidence depuis août 1995. Hamadou Moustapha a également été plusieurs fois ministre. De novembre 1979 à juin 1983, il occupe la fonction de ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat. De novembre 1992 à décembre 1997, il est vice-premier ministre. C’est à ce ministre chargé de mission à la présidence de la République depuis décembre 2004, qu’il incombera pour une troisième fois, de présider aux destinées de l’Andp. Un mandat que ses militants et lui ont décidé de placer sous le sceau de la croissance du parti.

Par Jean-Christophe Ongagna(Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0