PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Guerre contre Boko Haram : Les nouvelles rassurantes qui viennent de la frontière.

mardi 3 juin 2014


Le déploiement des moyens humains et logistiques, la libération des trois religieux de Tchere et les revers infligés aux insurgés de la secte islamiste ramènent la sérénité.

La peur semble changer de camp et la récréation au niveau de la frontière entre l’Extrême-Nord-Cameroun et le Nord-Est Nigeria est en train de se terminer. Les combattants de la secte islamiste ont essuyé de sérieux revers face à l’armée camerounaise le week-end dernier. Dimanche dernier, de violents combats ont opposé l’armée camerounaise et les éléments de Boko Haram dans la zone de Dabanga, à 150 km de Maroua, dans le département du Logone et Chari. Les militaires camerounais ont infligé un sérieux revers à la secte islamiste qui y a perdu plus de 40 combattants.

Selon une source militaire, un pick-up transportant des assaillants a été pilonne. C’est la deuxième fois que les insurgés de la secte Boko tentent de se frotter véritablement aux troupes camerounaises déployées à la frontière depuis quelques jours. Samedi dernier, une colonne d’éléments de la nébuleuse, évalués entre 700 et 1000 combattants a tenté une incursion dans la ville camerounaise de Limani, à environ 90 km de Maroua dans le département du -Mayo-Sava- avant de tomber-sur un détachement militaire camerounais. Cet accrochage est survenu après l’interpellation de deux présumés membres de la secte islamique Boko Haram par les forces de défense camerounaise. Déboussolés, les insurges se sont retranchés dans deux villages nigérians, tuant des innocents et incendiant des édifices villageois sur leur passage. Parmi les véhicules détruits par l’armée camerounaise, on en cite un bourré d’explosifs. Tout porte à croire que ce véhicule fait partie de ceux volés le 17 mai dernier au camp ouvrier chinois de Waza.

En dehors de ces faits d’arme remportés par les forces de défense camerounaises, la population de l’Extrême-Nord se réjouit de la libération des trois religieux kidnappés dans la nuit du 4 au 5 avril dernier dans la localité de Tchere, à 18 km au nord de Maroua. Les pères italiens Gianpaolo Marta et Gianantonio Allegri et la sœur canadienne Gilberte Bussiere libérés sains et saufs ont été conduits sous forte escorte à Yaoundé. Cette libération intervient alors que les forces vives de la région de l’Extrême-Nord se sont réunies en fin de semaine dernière pour apporter leur appui à la guerre déclarée à la secte Boko Haram.

Le déploiement des moyens humains et logistiques sur la ligne de front permettra de rassurer la population qui commençait à être gagnée par la psychose née des attaques et des incursions de la secte islamiste. On estime entre 2000 et 3000 hommes qui sont déployés dans les départements du Logone et Chari et du Mayo-Sava. Si l’on en croit le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie, Jean-Baptiste Bokam qui vient de séjourner dans la région, nous ne sommes qu’au début de cette guerre et le déploiement des forces se fera de manière graduelle ». L’objectif de ces renforts est d’empêcher que le territoire camerounais serve de repli aux insurgés de la secte qui sont combattus de l’autre côté de la frontière par l’Armée nigériane.

Par Grégoire DJARMAILA (Cameroon Tribune)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Conseil constitutionnel : Entrée en fonction le 6 (...) => Les membres de cette institution prêteront serment ce jour-là devant le (...)
Réorganisation de l’armée : des réajustements opportuns => Le nouveau découpage militaire territorial vise à augmenter les capacités (...)
Enseignement supérieur : comment tirer profit des (...) => Le cadre de concertation permanente Minesupenseignants s’est penché sur la (...)
Aide publique à la communication privée : 216 millions à (...) => 150 dossiers de demandes étudiés par la Commission nationale hier à Yaoundé. (...)
Palais de l’Unité : un investisseur allemand reçu => Le Dr Stefan Liebing, président de l’Association économique germano-africaine (...)
Service public de l’eau potable : la nouvelle Camwater (...) => Le décret qui confie désormais toutes les activités liées au service public de (...)
Chantal Biya inaugure une boutique à Yaoundé. => La première dame a honoré de sa présence, samedi, la cérémonie d’ouverture de (...)
Chantiers de la CAN : déguerpissements inévitables à (...) => Les travaux d’aménagement des voies d’accès et aires périphériques au stade, à (...)
Sénatoriales 2018 : la bataille des investitures => A 48 heures de la clôture du dépôt des listes à Elecam, les partis politiques (...)
Don spécial du chef de l’Etat : 100 000 nouveaux (...) => La distribution se fera dès demain dans les universités de Douala, Buea, (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0