PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Gestion des microfinances : de nouveaux textes en préparation

lundi 2 octobre 2017


L’objectif de la Commission bancaire de l’Afrique centrale est d’assainir ce secteur perturbé ces dernières années dans la zone CEMAC.

Les établissements de microfinance (EMF) qui ouvrent comme des épiceries et ferment du jour au lendemain, laissant des clients, et surtout les épargnants, aux abois. La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) ne souhaite plus que de pareilles situations se produisent. C’est pourquoi elle travaille actuellement sur des textes en vue d’améliorer la gestion des établissements de microfinance dans la zone (Cemac), a-t-on appris à bonne source. Il s’agit de cinq projets bientôt soumis à l’examen de la profession bancaire.

Parmi ces documents, un texte sur les modalités d’obtention de l’agrément, en qualité d’établissement de crédit, par les filiales ouvertes sous le régime de l’agrément unique d’un établissement de crédit ayant fait l’objet de retrait d’agrément. La Cobac a l’intention d’instaurer une règle relative au nouvel actionnariat de la filiale sollicitant un nouvel agrément et la définition d’un régime transitoire, entre le retrait d’agrément de la maison mère et l’octroi ou le refus d’agrément à la filiale.

Un autre texte porte sur le projet de règlement de la Commission, concernant notamment la liquidation des EMF de première catégorie, dont le total des dépôts n’excède pas un milliard de F au moment du retrait d’agrément. La Cobac planche également sur les modalités d’application des astreintes appliquées pour non-respect des mesures de l’institution financière ; l’identification et la supervision des établissements d’importance systémique dans la Cobac. A ce propos, une source proche du dossier indique que des discussions seront menées sur les dispositions établies sur la base des normes, permettant notamment l’identification et la surveillance des microfinances. Il est question de réduire les risques pouvant créer des obstacles sur la stabilité du système bancaire et financier. Autres dispositions pour ce type d’établissement, l’élaboration et la mise à jour annuelle d’un plan d’urgence de redressement. Un programme devrait être mis sur pied rapidement, en cas de violation persistante des normes prudentielles relatives à la solvabilité et à la liquidité.
Enfin, le dernier document va porter sur la fixation de la composition des compartiments bancaire et non-bancaire du patrimoine des établissements de crédit en liquidation.

Par Josy MAUGER(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
Lutte contre la corruption : au grand mal, les grands (...) => La volonté politique du président de la République est mise en oeuvre depuis (...)
Fête de fin du Ramadan : à l’heure des derniers (...) => Les préparatifs en prélude à la fête de fin du mois de Ramadan s’intensifient (...)
Lutte contre la corruption : comment la CONAC s’est (...) => La création de la Commission nationale anti-corruption par le président de la (...)
Elecam:l’éternel recommencement => Une nouvelle direction vient d’être nommée, près de deux ans et demi après des (...)
Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0