PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Garoua : Encore des tracts pro-Marafa

dimanche 16 juin 2013


Ils ont été découverts sur des murs du marché central le week-end dernier et portent la signature du Conalimhy.

Depuis lundi 11 juin dernier, policiers et agents de renseignement sont à la recherche des auteurs des tracts pro-Marafa retrouvés samedi sur les murs du marché central de Garoua. Des commerçants et responsables du Rdpc dans la ville de Garoua ont été entendus au poste de liaison de la Direction générale de la recherche extérieure (Dgre) et au Commissariat spécial de la Bénoué à Garoua.

En effet, le tract découvert est un format A4, avec en fond le drapeau du Cameroun et une photo de l’ex-Ministre de l’Administration territorial (Minatd), Marafa Hamidou Yaya. Il est écrit au bas du document : « le troisième Président du Cameroun ». Les auteurs se réclament du Comité national pour la libération de Marafa Hamidou Yaya (Conalimhy). Un haut responsable de la Police en service à Garoua confie, sous anonymat, que « ces gens-là brouillent toujours les pistes. Il est difficile pour nous de les retrouver. Mais nous sommes à leurs trousses ». Il pense que c’est l’œuvre des détracteurs politiques de l’ex-Sg/PR. Avis que ne partagent pas certains cadres du Rdpc dans la Bénoué. « Je sais qu’il est difficile pour les forces de maintien de l’ordre de lutter contre un ennemi invisible. Au Rdpc nous sommes également contre ces tracts. Ça n’aide pas notre camarade et frère Marafa », explique Alhadji Nassourou Ali, cadre du Rdpc dans le Nord. Le document dont le reporter du Jour a eu connaissance parle par ailleurs de la 6ème lettre de Marafa Hamidou Yaya.

Le dernier tract des partisans de Marafa Hamidou Yaya datait de novembre 2012. Dans ce document, les membres du Conalimhy demandaient au peuple camerounais épris de paix et de justice, de se préparer au « sacrifice » suprême pour la libération de Marafa Hamidou Yaya, condamné à 25 ans de prison dans l’affaire du Bbj 2. Des perquisitions avaient été effectuées au domicile du Président départemental du Conseil national de la jeunesse de la Bénoué. Il était reproché à Moktar Oumarou d’être l’auteur des tracts. Il sera gardé à vue puis libéré au bout de 6 heures passées à la division régionale de la Police judiciaire du Nord.

Source : Le Jour

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0