PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Finances : Une femme à la tête de la Banque des PME

lundi 9 juin 2014


Agnès Ndoumbè Mandeng a été cooptée à ce poste au terme d’une Assemblée générale et d’un Conseil d’administration tenus à Yaoundé. Elle aura comme adjoint Ahmadou Haman, tandis que le président du conseil d’administration se nomme Théodore Nkodo Foumena.

Le premier directeur général de la toute nouvelle Banque camerounaise des petites et moyennes entreprises (Bc-Pme) a été désigné vendredi 6 juin 2014, au terme d’une Assemblée générale des actionnaires et d’un Conseil d’administration qui se tenaient à Yaoundé. Elle s’appelle Angès Ndoumbè Mandeng. Jusque-là, elle était en poste à la direction générale du Trésor du ministère des Finances où elle occupait le non moins important poste de directeur de la coopération financière et monétaire. En fait, pour ceux qui sont proches du dossier, ce n’est pas une surprise qu’elle ait été nommée. Elle avait en effet reçu l’agrément de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), le gendarme du secteur bancaire dans la sous-région. Elle avait été proposée à ce poste depuis l’Assemblée générale de la Bc-Pme tenue en mars 2013.

Titulaire d’un doctorat en analyse et politique économiques, Agnès Ndoumbè Mandeng a une formation dans la spécialité banques et finances qui a été sanctionnée par un diplôme d’études supérieures spécialisées (Dess). Elle a par ailleurs une grande expérience dans le domaine bancaire et de la micro finance après avoir été chargée de la régulation, du suivi et du développement des établissements de crédits et des institutions de micro finance au Minfi. Commissaire titulaire de la Cobac pendant plus de 5 ans, le nouveau Dg de la Banque des Pme affirme maîtriser les problèmes et les défis auxquels font face le secteur bancaire et financier. Dans son parcours, l’on note qu’elle a effectué de nombreuses missions, de contrôle dans les établissements de crédit, ce qui lui a permis d’acquérir une expérience dans l’évaluation des risques de contreparties et la gouvernance des établissements de crédit.


DGA et PCA

Dans sa nouvelle mission elle aura comme adjoint Ahmadou Haman, lui aussi copté vendredi dernier. Agé de 54 ans, ce natif de Garoua (région du Nord) était jusqu’à sa désignation directeur du réseau Centre-Sud à la Société camerounaise de banque. En fait, ce titulaire d’un Dess en banques et finances a effectué toute sa carrière, depuis 1989, au sein de cette institution financière, en faisant la navette entre le Septentrion et Yaoundé dans divers postes de responsabilités. Conseiller municipal à la commune d’arrondissement de Garoua 3 et grand conseiller à la Communauté urbaine de Garoua, il est aujourd’hui appelé a soutenir la mise en place de la Banque camerounaise des Pme.

Dans ces nominations, le poste de président du conseil d’administration est revenu à Théodore Nkodo Foumena. Il a été préféré à Elung Paul Ché, désigné le 31 janvier dernier par les membres du conseil. Economiste, Théodore Nkodo Foumena travaille comme consultant depuis 2006. Ancien élève du collège Vogt de Yaoundé, cet originaire du département de la Mefou et Afamba est entré à la Banque mondiale en 1971 dans le cadre du programme des jeunes professionnels. Il va y occuper plusieurs postes de responsabilité tels conseiller de l’administrateur représentant 18 pays d’Afrique francophone, chef de division des opérations et conseiller du directeur dans les régions Afrique et Amérique latine, ainsi qu’au sein de l’Institut de développement économique (Ide). En 1998, il atterrit à la Banque africaine de développement (Bad) pour y créer et diriger le département central des opérations. Pour ensuite être nommé, en 2002, comme vice-président Opérations, responsable des activités de la banque dans les régions du Nord, de l’Est et du Sud.

Ce sont donc toutes ces personnes qui ont été choisies pour former le top management de la Banque camerounaise des Pme. Leur parcours laisse croire qu’ils sont à la hauteur de mener à bien ce projet important pour l’économie du Cameroun. En effet, la Bc-Pme, comme l’indique son nom, est une institution financière chargée d’accompagner les Pme. Dotée d’un capital de 10 milliards Fcfa, elle ambitionne de lever les obstacles liés à l’accès aux financements, véritable frein au développement des Pme camerounaises.

Par Alain NOAH AWANA (Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Loi de règlement 2016 : le Minfi explique le déficit de (...) => Le texte déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière, a été examiné hier (...)
Soldats assassinés : L’hommage de la nation => Sur instructions du président de la République, le SED, Jean-Baptiste Bokam a (...)
SABADE : Transformation du bois : le savoir-faire (...) => La première édition du Salon africain du bois, de l’artisanat, de la (...)
Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0