PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Etoudi : Un conseil de ministre annoncé

vendredi 16 octobre 2015


La première rencontre entre les membres du gouvernement et le président de la République est prévue ce jour à 11h.

Sous d’autres cieux, un chef d’Etat tient un conseil ministériel aussitôt après un nouveau gouvernement. Chez nous, le président de la République, maître de son temps, est réputé prendre tout son temps. Cette fois, sauf changement de dernière minute, Paul Biya réunit ce jour au palais de l’unité à Yaoundé les ministres issus du réaménagement ministériel du 2 octobre 2015. Bien évidemment, difficile de donner des précisions sur l’ordre du jour. Mais comme de tradition, Paul Biya convoque ses ministres pour leur délivrer un message. Sans commentaire. Circonstances l’exigent, la communication du chef de l’Etat s’annonce spécial. Au moins parce qu’il va rencontrer ses ministres, aussi bien ceux qu’il vient de nommer que les rescapés de la dernière équipe, pour la première fois. Pour les bleus, il devrait leur rappeler les énormes défis qui les attendent : Louis Paul Motaze qui porte à lui seul presque tous les projets structurants au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, son ancienne maison ; Jean Ernest Ngalle Bibehe qui hérite du très complexe ministère des enseignements secondaires avec ses bruyantes casseroles ; Pierre Ismaël Bidoung kpatt au ministère des sports et de l’éducation physique avec la fin jugée heureuse du Comité de normalisation de la fédération camerounaise de football, mais avec un arrière goût toujours très amère des misères des autres fédérations sportives nationales. Sans le vouloir, Joseph Beti Assomo, le tout nouveau ministre délégué à la présidence chargé de la défense, peut apparaitre comme la vedette de cette première sortie du président avec ses ministres. Parce que la guerre contre la secte Boko Haram, marquée particulièrement par le harcèlement des bombes humaines qui explosent à une fréquence inquiétante ces derniers mois dans la partie septentrionale du pays, s’impose comme un volet capital dans la communication présidentielle.

Il demeure qu’il va sonner dans la tête de tous les ministres ce message, presqu’alarmiste du président, en décembre 2013. Et qui était resté globalement sans conséquence. Jusqu’au dernier réaménagement gouvernemental. Mais dans la foulée, plusieurs membres de l’équipe Yang pointeront absents. Pour raison de santé. Peut-être aussi dû au stress.

Par David Nouwou(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0