PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Etoudi : Un conseil de ministre annoncé

vendredi 16 octobre 2015


La première rencontre entre les membres du gouvernement et le président de la République est prévue ce jour à 11h.

Sous d’autres cieux, un chef d’Etat tient un conseil ministériel aussitôt après un nouveau gouvernement. Chez nous, le président de la République, maître de son temps, est réputé prendre tout son temps. Cette fois, sauf changement de dernière minute, Paul Biya réunit ce jour au palais de l’unité à Yaoundé les ministres issus du réaménagement ministériel du 2 octobre 2015. Bien évidemment, difficile de donner des précisions sur l’ordre du jour. Mais comme de tradition, Paul Biya convoque ses ministres pour leur délivrer un message. Sans commentaire. Circonstances l’exigent, la communication du chef de l’Etat s’annonce spécial. Au moins parce qu’il va rencontrer ses ministres, aussi bien ceux qu’il vient de nommer que les rescapés de la dernière équipe, pour la première fois. Pour les bleus, il devrait leur rappeler les énormes défis qui les attendent : Louis Paul Motaze qui porte à lui seul presque tous les projets structurants au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, son ancienne maison ; Jean Ernest Ngalle Bibehe qui hérite du très complexe ministère des enseignements secondaires avec ses bruyantes casseroles ; Pierre Ismaël Bidoung kpatt au ministère des sports et de l’éducation physique avec la fin jugée heureuse du Comité de normalisation de la fédération camerounaise de football, mais avec un arrière goût toujours très amère des misères des autres fédérations sportives nationales. Sans le vouloir, Joseph Beti Assomo, le tout nouveau ministre délégué à la présidence chargé de la défense, peut apparaitre comme la vedette de cette première sortie du président avec ses ministres. Parce que la guerre contre la secte Boko Haram, marquée particulièrement par le harcèlement des bombes humaines qui explosent à une fréquence inquiétante ces derniers mois dans la partie septentrionale du pays, s’impose comme un volet capital dans la communication présidentielle.

Il demeure qu’il va sonner dans la tête de tous les ministres ce message, presqu’alarmiste du président, en décembre 2013. Et qui était resté globalement sans conséquence. Jusqu’au dernier réaménagement gouvernemental. Mais dans la foulée, plusieurs membres de l’équipe Yang pointeront absents. Pour raison de santé. Peut-être aussi dû au stress.

Par David Nouwou(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0