PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Emeutes dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : des meneurs interpellés

lundi 23 janvier 2017


Le communiqué de presse du ministre de la Communication parvenu à notre Rédaction.

Le ministre de la Communication porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’en dépit du dialogue engagé par le gouvernement, pour rechercher des solutions aux revendications des enseignants et des avocats des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, des extrémistes ont lancé des appels aux villes mortes et organisé dans ce cadre, et à d’autres occasions, des violences et des exactions diverses contre les citoyens et leurs biens. Ils se sont également attaqués aux forces de l’ordre et aux édifices publics.

Certains d’entre eux se réclament du « Southern Cameroons National Council » (SCNC) et du « Cameroon Anglophone Civil Society Consortium » (CACSC), organisations fonctionnant dans l’illégalité et dont la nullité a été constatée par arrêté du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, en même temps que leurs activités étaient strictement interdites.

Dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte pour établir les responsabilités de ces exactions qui ont causé d’importants dégâts matériels et humains, un certain nombre de personnes, dont les nommés Fontem Aforteka’a Neba et Nkongho Félix Agbor Balla ont été interpellés et placés sous main de la Justice. D’autres restent recherchés pour les mêmes motifs.

Les intéressés bénéficieront, cela va de loi, de toutes les garanties légales pour un procès équitable.

Le gouvernement est déterminé à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que la paix, la sécurité publique, l’unité nationale et l’intégrité territoriale soient préservées. Il demande aux élèves, étudiants, enseignants et autres acteurs économiques de vaquer tranquillement à leurs occupations.

Yaoundé, le 19 janvier 2017

Le ministre de la Communication,

(é) ISSA TCHIROMA BAKARY

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme : Paul (...) => Un siège disponible à Yaoundé et 700 millions de F pour le début de la mise en (...)
Décès de Mgr Jean-Marie Benoît Bala : La déclaration des (...) => La Conférence épiscopale nationale du Cameroun souhaite que la lumière soit (...)
Accident ferroviaire d’Eséka : Mouvements à Camrail => Le président du conseil d’administration et le directeur général ont (...)
Attentats de Kolofata : les blessés aux petits (...) => Ceux transférés à l’hôpital régional de Maroua ne présentent plus de signes (...)
Y a-t-il trop de partis politiques au Cameroun (...) => Le pays aligne environ 300 formations politiques pour moins de 25 millions (...)
Port autonome de Kribi : la mise en service approche => Une dizaine d’avis d’appels d’offres lancés par la direction générale en vue de (...)
Diocèse de Bafia : L’évêque porté disparu => Le véhicule de Mgr Jean Marie Benoît Bala, parti de Bafia la veille, a été (...)
Mutation des voitures d’occasion : la carte grise (...) => A partir de ce jour, toutes les opérations fiscales relatives à son obtention (...)
Lutte contre la corruption : deux sous-officiers de (...) => Le communiqué du MINDEF parvenu à notre Rédaction. Le ministre délégué à la (...)
Présidentielle 2018 : Déjà 11 candidats déclarés (...) => A Plus 16 mois de son échéance, la prochaine élection présidentielle (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0