PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Education : Des voitures pour les enfants défavorisés

mardi 24 février 2015


Ce sont les enfants de couches sociales démunies qui ont eu le privilège de découvrir le monde de l’automobile et de s’offrir le rêve de monter à bord du véhicule de leur choix. Retour sur une rencontre qui a changé le cœur de plusieurs enfants pauvres au Cameroun.

L’occasion n’est pas toujours opportune lorsqu’il s’agit de faire découvrir à des enfants de couches sociales défavorisées des progrès de la technologie et de leur faire bénéficier de tous leurs privilèges. Ce rêve a été rendu possible grâce à l’Association One World For All Children, portée par le Dr. Sokoma Takomseu. C’était le 14 février 2015 au parc automobile de l’entreprise www.carmuci.cm. Il y a également l’entreprise sino-camerounaise de montage de véhicules Ching-One Cars Authoriser SA qui a accepté se prêter au jeu. Ce sont très exactement 89 enfants sur les 120 attendus, qui ont eu le plaisir de découvrir les chaines de montage de voitures ; de poser des questions aux techniciens chinois et camerounais ; de monter et même pour certains chanceux de démarrer des véhicules de marques. « Je suis montée sur une Mercédès parce que je vois cela à la télévision et que je rêve d’acheter ça quand je serai grande », raconte Ornela, 10 ans. Pour Romario, 8 ans, c’est plutôt très réaliste : « Je ne monte que sur les benskins (motos) et dans les taxis. Donc j’ai juste profité de la chance pour entrer dans cette Hyundai […] Je sais que ça coûte cher et que pour avoir ça, je vais devoir travailler dur et réussir à l’école ».

A la question « qu’est-ce qui vous a amené à offrir cette excursion technologique aux tout-petits ? », le Dr. Sokoma répond : « J’ai un jour moi-même reçu une question de la part d’un petit garçon lorsque j’étais à Dimako, qui me demandait pourquoi certains enfants comme lui n’avaient pas le « droit » d’entrer dans des voitures comme ceux des riches. C’était naïf, mais à bien y penser, c’était vrai et cette question me revenait presqu’assez souvent dans les zones rurales. Plusieurs enfants ne jouissent pas de ce petit plaisir enfantin qui est celui de se trouver assis dans une voiture dite de luxe. Pour eux, c’est encore un rêve inaccessible… ». Le 14 février, à l’heure où tous les esprits étaient focalisés sur la célébration de l’amour et de ses paillettes, les tout-petits de Bomono Village vivaient un d’amour différent : celui de monter à bord d’une voiture qu’ils ont rêvée.

Permettre un tel déploiement demande du temps et de l’investissement tant financier, humain, que logistique. Aussi, la première d’un telle rencontre a été avec les enfants de la localité de Bomono dans le Littoral. D’autres devraient suivre si toutefois d’autres structures se prêtent au jeu. Dr. Sokoma explique : « je remercie les 2 entreprises qui ont accepté nous accompagner, notamment Carmudi du Cameroun et les techniciens chinois. J’ai conscience de ce que ces types de sorties sont éphémères, mais elles participent à l’épanouissement des enfants. Pour qu’un enfant vive une telle expérience, il en garde un souvenir qui contribue à stimuler son intellect et à renforcer son affect cognitif et son imagination ». Vivement donc à une deuxième saison.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement supérieur : comment tirer profit des (...) => Le cadre de concertation permanente Minesupenseignants s’est penché sur la (...)
Aide publique à la communication privée : 216 millions à (...) => 150 dossiers de demandes étudiés par la Commission nationale hier à Yaoundé. (...)
Palais de l’Unité : un investisseur allemand reçu => Le Dr Stefan Liebing, président de l’Association économique germano-africaine (...)
Service public de l’eau potable : la nouvelle Camwater (...) => Le décret qui confie désormais toutes les activités liées au service public de (...)
Chantal Biya inaugure une boutique à Yaoundé. => La première dame a honoré de sa présence, samedi, la cérémonie d’ouverture de (...)
Chantiers de la CAN : déguerpissements inévitables à (...) => Les travaux d’aménagement des voies d’accès et aires périphériques au stade, à (...)
Sénatoriales 2018 : la bataille des investitures => A 48 heures de la clôture du dépôt des listes à Elecam, les partis politiques (...)
Don spécial du chef de l’Etat : 100 000 nouveaux (...) => La distribution se fera dès demain dans les universités de Douala, Buea, (...)
IST, Sida, Cybercriminalité, Drogues : le Cerac édifie (...) => L’institution caritative fondée par la première dame a aussi remis des dons (...)
Crise anglophone : L’union Européenne met en garde l’état (...) => Le week-end dernier, les évènements qui se sont produits dans la partie (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0