PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Ebolowa : Le veilleur du marché central tué.

samedi 1er mars 2014


Une voiture a mortellement percuté Saïdou Oumarou dans la nuit alors qu’il était en plein service.

Mercredi, 26 février 2014, des commerçantes d’obédience musulmane du marché Mfoumou à Ebolowa étaient en conclave. Elles cotisaient des fonds pour venir en aide à la famille de Saïdou Oumarou, veilleur au marché central tué par un véhicule dans la nuit du lundi, 24 au mardi, 25 février 2014. Toujours mercredi, son petit-fils Youssoufa Mohamadou, a fait le déplacement d’Ebolowa, pour répondre à l’invitation des autorités judiciaires chargées de faire la lumière sur ce drame.

Mardi, 25 février 2014, après l’accident, le préfet du département de la Mvila, qu’accompagnaient pour la circonstance le délégué du gouvernement, le procureur de la République, la gendarmerie et la police, s’est rendu sur les lieux du drame. Le constat a été fait et une enquête ouverte. Le corps de Saidou Oumarou a ensuite été inhumé à l’immédiat conformément à sa foi musulmane. Le véhicule appartiendrait d’après Aoudou Djoulde, le collègue du défunt, à un gendarme. Au moment de l’accident, la voiture n’était pas conduite par son propriétaire. Le chauffeur s’en est tiré avec des blessures graves et se trouve interné à l’hôpital régional d’Ebolowa.

D’après Aoudou Djoulde, le véhicule a été conduit à la compagnie de gendarmerie de la Mvila. Marié, père d’une fille et grand-père d’un petit-fils, Saïdou Oumarou était âgé d’environ 80 ans. Originaire de la région de l’Extrême-Nord, il était employé par les commerçants du marché central pour la sécurité de leurs boutiques, surtout pendant la nuit.

Par Jérôme Essian (Le Jour)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0