PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

ECOBANK : 206 millions emportés dans un braquage à Douala

mercredi 24 avril 2013


Deux gendarmes blessés lors de l’opération menée mardi contre une agence d’Ecobank non loin du marché Congo.

Aux abords de l’agence Ecobank sise au lieu dit Ancien 3e à Douala hier en fin d’après-midi, une foule compacte. Des centaines de curieux, des éléments des forces de l’ordre, des journalistes, sont sur les lieux où vient de se dérouler un braquage à main armée. Plutôt spectaculaire, à en croire les témoins. « Il y a un qui jouait au fou. Il a tourné dans les parages pendant des heures, en mangeant des saletés. Mais c’était lui le chef. Un autre avait garé sa moto en face de la banque, comme s’il attendait quelqu’un », explique un jeune homme approuvé par d’autres.

Aux alentours de 17h, arrive une fourgonnette de transfert de fonds. Elle doit en emporter de la banque. Des agents descendent et entrent dans l’établissement, escortés par deux gendarmes (aucun des témoins ne signale la présence de garde armé en faction au moment du coup). C’est quand ils en ressortent, transportant une malle, que les bandits passent à l’action. Ils sont quatre en tout. Le « fou » tire, touchant les pandores... Entre deux coups de téléphone, un colonel de gendarmerie rencontré sur les lieux confirme ce fait à Cameroon Tribune. « L’un d’eux a été touché à la cuisse, et l’autre dans le dos ». Le cas de ce dernier suscite quelques inquiétudes.

Les braqueurs s’emparent de la malle et trois d’entre eux s’en vont sur la moto qui était garée depuis un moment. Le « fou » les suit un moment à pied, tirant en l’air pour disperser la foule et décourager probablement toute velléité de poursuite. Selon les témoins, il a ensuite enfourché une autre moto qui attendait plus loin. Les bandits s’envolent ainsi, l’argent aussi.

D’après le colonel susmentionné, un premier chiffre fait état de 206 millions de francs Cfa emportés. Cameroon Tribune n’a pas pu avoir de confirmation officielle auprès du personnel de la banque, encore sous le choc de cette agression. Au moment où nous quittions les lieux hier, une réunion était en cours. Et une épaisse traînée de sang séchait sur le sol, à un des coins de l’immeuble abritant l’agence.

Par Alliance NYOBIA( Cameroon Tribune)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0