PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Duvalier KAMDOUM SOH : « ASCOM PRIZE vise à valoriser les métiers de la communication et du marketing »

jeudi 11 avril 2013


La 3ème édition du prix de l’excellence en communication du Cameroun baptisé ASCOM PRIZE se tiendra le 19 Avril 2013 à Douala. A quelques jours de la tenue de l’évènement, les préparatifs s’accélèrent. Nous sommes allés à la rencontre du promoteur des ASCOM PRIZE, Monsieur Duvalier KAMDOUM SOH qui est par ailleurs le Président de l’Association des communicateurs du Cameroun (ASCOM).

Vous êtes le président de l’association des communicateurs du Cameroun (ASCOM) ; Vous organisez ici même à Douala, la 3ème édition du prix de l’excellence en communication du Cameroun. Où en êtes-vous avec les préparatifs ?

Les préparatifs des ASCOM PRIZE comme vous pouvez l’imaginez à quelques jours de l’évènement s’accélèrent. Nous avons déjà fait la ronde des entreprises nominées à cette édition parmi lesquels les entreprises lauréates naturellement. Nous avons déjà passé la commande des trophées qui nous seront livrés une semaine avant la date de l’évènement. Les spots radio et TV sont diffusés dans les médias partenaires avec parfois des interventions en direct pour communiquer sur l’évènement. Les banderoles seront affichées dans la ville de douala, ville hôte de l’évènement d’ici peu. 2/3 des entreprises sollicitées ont déjà confirmé leurs présences tout comme les invités de marque que nous avons sollicitées pour rehausser l’image de l’évènement.

Quels bilans faites-vous des précédentes éditions ?

Le bilan des ASCOM PRIZE jusqu’ici est très positif. C’est un bébé qui a une bonne croissance. Depuis deux ans, les entreprises se reconnaissent en ASCOM PRIZE. C’est un évènement des entreprises pour des entreprises. Lors de la 2ème édition nous sommes allés au delà des entreprises (personnes morales) en récompensant des personnes physiques parmi lesquels l’actuel Ministre de la communication qui avait été voté par les personnes interviewée comme meilleur communicateur politique de l’année 2011 au Cameroun. Au fil des années, le nombre de lauréat croit. À la 1ère édition une dizaine d’entreprises était récompensée. A la 2ème édition le nombre a doublé. Et cette année c’est une trentaine qui recevra les prix. ASCOM PRIZE est entrain de devenir un label dans l’organisation des évènements au Cameroun. Depuis quelques années un tel concept avait disparu et la nature ayant horreur du vide nous avons pris le relais en innovant. Si les CANAL d’or récompensent la musique et le cinéma camerounais, ASCOM PRIZE récompensent la communication, le marketing et les médias au cameroun.

Qui constitue le panel des membres du jury ?

Question très importante. Je tiens à préciser ici que notre démarche de vote est scientifique. Durant l’année, nous membres de l’association des communicateurs du Cameroun observions les campagnes de communication et de marketing effectuées par les entreprises. En fin d’année on arrête une « short » liste de 5 entreprises par secteur d’activité représentées par des cases dans une fiche de questionnaire. Nous ajoutons une 6ème case appelé ici « autre » pour permettre à la personne interviewée d’ajouter l’entreprise qu’elle juge mériter le prix. Nous les demandons de voter sur les critères de l’originalité, la pertinence, la responsabilité et l’efficacité des stratégies ou campagnes de communication utilisée en une année par les entreprises camerounaises. J’ajoute que notre cœur de cible ici est les PME/PMI. Alors pour ce qui est du panel il faut savoir que le jury est constitué des enseignants de communication et marketing, des étudiants, des Directeurs de communication et marketing, des personnels d’agences conseil en communication, des journalistes et autres professionnels de la communication et du marketing. Cette année 1000 personnes ont répondu à notre questionnaire soit 500 dans le littoral, 300 dans le centre, 100 à l’ouest et 100 dans le Nord-ouest.


Quelles sont les grandes innovations de cette édition ?

Elles sont nombreuses mais je m’en vais vous donner quelques unes. Cette année, toutes les entreprises lauréates bénéficient de six mois de publicité gratuite dans un site d’information en ligne partenaire de l’évènement. Nous avons également introduit une tombola où une entreprise tirée au sort gagnera un mois de publicité gratuite d’une valeur de 650.000 FCFA sur un écran géant placé au carrefour Ndokotti-Douala. Autres innovations, il y’aura les prix spéciaux du jury. C’est dans ce sens que l’émission Regard social diffusé sur Equinoxe TV aura un prix, le Monsieur pionnier de la communication par voiture au Cameroun affectueusement appelé « Papa Douala » aura un prix. Certaines grandes entreprises à l’instar de AES SONEL, ORANGE, MTN et le groupement E.CAM recevront respectivement le prix de la meilleure communication sociale, meilleure communication sportive, meilleure communication culturelle et meilleure communication économique. Les autres innovations et prix sont à découvrir au soir du 19 Avril 2013.

Présentez nous ASCOM PRIZE...

Bien. ASCOM PRIZE est un évènement qui a pour but de récompenser les efforts fournis en matière de communication et de marketing par certaines entreprises camerounaises. ASCOM PRIZE donne l’occasion aux personnes du même métier, de se retrouver autour d’une même table pour célébrer la réussite et échanger d’avantage sur la profession. ASCOM PRIZE vise surtout à valoriser les métiers de la communication et du marketing.


Propos recueillis par Linda Nyantchang

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Me Nico Halle : « Le bilinguisme doit être adossé sur des (...) => Membre de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du (...)
Akere Muna : " il serait souhaitable que Paul Biya (...) => L’ancien président du Conseil Économique et social de l’Union Africaine vient (...)
Clément Nzeko : « La qualité de jeu s’est nettement (...) => Le Coach Clément NZEKO fait le bilan dans les colonnes de cameroon tribune (...)
Alain Belibi : « poursuivre l’effort, écouter le public , (...) => Le Directeur Central de l’antenne radio de la Crtv apprécie la chemin (...)
Me Pierre Robert Fojou : « A la lumière des textes, (...) => Avocat au Barreau du Cameroun, expert en droit de la propriété (...)
Jean-Baptiste Bokam : « Des consignes particulières ont (...) => Les accidents de circulation enregistrés au cours du mois d’août ont bien (...)
Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe : « Tout est mis en (...) => Monsieur le ministre, l’on s’achemine vers la rentrée scolaire 2017. Où en (...)
Amélo : " Dans la vie il faut apprendre à célébrer nos (...) => La population du quartier Bilonguè « cité de la paix » était le témoin dimanche (...)
Enow Ngachu : « Je suis fier parce que le Chef de l’Etat (...) => Nommé ce 24 mai 2017, directeur général de l’Académie nationale de football (...)
Issa Tchiroma Bakary : « Les hommes de médias ne sont pas (...) => Monsieur le ministre, la Journée internationale de la liberté de la presse (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0