PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Douala : Un père tente de tuer son fils

jeudi 23 avril 2015


Le jeune-homme a échappé à la mort après que son père l’ait découpé lundi 20 avril 2015.

Logbaba affiche un calme apparent ce mardi 21 avril 2015. Derrière cette sérénité, se cachent angoisse et stupeur. Le quartier a été le théâtre d’une bagarre sanglante la veille. Le nommé André dit « Doc-doc », la cinquantaine révolue, a agressé son fils à l’aide d’une machette, lui ouvrant le ventre. Ce dernier dont on a annoncé la mort, est bel et bien en vie, et interné à l’hôpital Laquintinie de Douala, d’après nos informations.

La scène s’est déroulée dans l’après-midi du lundi 20 avril 2015, non loin de la zone industrielle de Logbaba. Ce sont les cris de détresse du nommé « Caporal », âgé d’environ 25 ans, qui ont alerté le voisinage. « Nous étions à l’intérieur et nous avons entendu les cris de Caporal », raconte Willy, un riverain. Le jeune-homme se tenait le ventre, qui venait de lui être ouvert par son père, à coups de machette. L’on apprendra même que les intestins de la victime étaient visibles. Mais ce militaire à la retraite ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin d’après une voisine, puisqu’il exprimait ouvertement son désir d’égorger sa progéniture, brandissant son arme couverte de sang. Une image qui a semé la panique dans le quartier. « On a tous eu peur. Cet homme est dangereux, donc il fallait fuir », déclare-t-elle.

C’est avec l’aide de quelques voisins que Willy a pu maîtriser le bourreau et secourir la victime. Les deux protagonistes ont alors été conduits chez le chef de bloc. Ce dernier aurait confié l’agresseur au commissariat central numéro 2 de Douala. Mais ici, aucune information ne filtre. Quant à son fils « Caporal », nous apprenons par des sources proches de la chefferie qu’il a été conduit aux urgences de l’hôpital Laquintinie.

Dans cet hôpital, une source bien introduite confirme l’information. « J’ai vu un cas pareil hier. Il est encore en vie. Il a été transféré en chirurgie », déclare-t-elle. L’information qui annonçait son décès serait donc erronée, d’autant plus que les témoins et le voisinage l’infirment eux aussi.

Sur les lieux de l’incident, le domicile où tout a commencé est cadenassé. Tous ses habitants l’ont déserté. Mais l’absence d’André n’émeut personne dans le voisinage. Au contraire, c’est un soulagement, car le quinquagénaire est réputé invivable. « Tous les jours, il y a des problèmes avec lui dans le quartier. On ne respire pas », lance une voisine. Même sa compagne a quitté les lieux après l’incident. Plus de peur que de mal pour Caporal, qui a pu être sauvé à temps.

Par Aubin-Stève Medou (LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0