PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Douala : Le décès d’Essaka Ekwalla Essaka jette l’émoi à Deido

samedi 28 septembre 2013


Ce jeudi matin, aux environs de 8h, un calme plat règne au domicile familial du défunt chef au quartier Deido à Douala.

Toutes les portes et fenêtres sont closes. Pas âme qui vive dans la cour. Même la rue, habituellement bruyante en début de matinée, porte le deuil de son chef. L’endroit est presque désert, à l’exception d’un petit groupe qui vient de se former. Les voisins et les connaissances qui viennent prendre des nouvelles.

Ce sont presque des chuchotements. Oui, le chef Essaka Ekwalla Essaka est vraiment décédé mercredi. Mais les membres de la famille ne sont pas là. Personne ne peut et ne veut rien dire sur lui. Tous les chefs approchés ou appelés au téléphone par Cameroon Tribune auront le même mot d’ordre. Rien à dire. Plus tard, au moment des obsèques répond-on. Au milieu du groupe, un cousin éloigné qui après plusieurs tentatives du reporter de Cameroon Tribune finit par parler : le chef a fait près d’un an de maladie et en est mort à l’hôpital général. Il répète la même phrase, et explique que pour le moment, il n’a rien d’autre à dire. « Ce sera après », précise-t-il au journaliste.

Chef supérieur du canton Deido depuis 1977, Sa Majesté Essaka Ekwalla Essaka Claude Gaston, que ses proches et connaissances appelaient affectueusement « De Gaulle », était le digne successeur de Frédéric Henri Eïtel Ekuala Esaka Ekuala Deido son père, qui a régné de 1939 à 1977. Situé dans l’arrondissement de Douala 1er, le canton Deido est classé dans la nomenclature administrative des chefferies traditionnelles de premier degré. Il compte environ 600 à 700 000 âmes et est composé de six grands villages (Bonantone, Bonamuduru, Bonatene, Bonamuti, Bonajinje et Bonateki) et d’une multitude de quartiers (Bépanda, New-Deïdo, Bessengue, Grand-Moulin etc.). Essaka Ekwalla Essaka, qui a pris la tête du Ngondo en fin d’année 2012, n’aura passé qu’un an comme président de cette assemblée traditionnelle Sawa. Ses ennuis de santé à répétition ont eu raison de lui mercredi dernier, alors qu’il avait 73 ans.

Le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo, a rendu visite hier en soirée à la famille de l’illustre disparu.

Source : Cameroon-Tribune

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0