PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Douala : Huit membres d’une même famille meurent calcinés dans un incendie

vendredi 13 février 2015


Dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 février 2015, un incendie d´origine mystérieuse survenu dans une maison construite en matériaux provisoires sise au quartier mboppi à Douala a calciné une femme et ses sept enfants pendant leur sommeil.

En attendant les résultats de l´enquête ouverte par la gendarmerie de mboppi, le mystère plane toujours sur les causes de cet incendie qui a coûté la vie á dame Djeussi Régine et á ses sept enfants : Deugou Larissa(16 ans), Akoumé Patricia(14 ans),Djeussi Herman(12 ans),Choudjeu Lutrece(7 ans),Emilie(5 ans) et les jumeaux Christian Daniel et Blaise (2ans) pendant leur sommeil dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 février 2015 au lieu dit Ancien Abattoir á Douala. Ni le chef de la famille Sikadi Sylvestre entré dans le coma à l´annonce de la triste nouvelle, ni même les riverains ne sauront peut-être pas ce qui s´est passé. Des versions divergent.

Pour les uns, c´est un "moon tiger", un fumigène contre les moustiques, allumé dans ce qui servait de salle á manger dans cette maison qui serait à l´origine de l´incendie. Pour d´autres comme Moukala se perdent en conjectures et en questions ; ils ne comprennent pas pourquoi le feu qui n´a duré que 10 minutes seulement, se soit exclusivement circonscrit à cette seule maison dans un quartier où les maisons sont très serrées les unes contre les autres. Comment huit personnes dont l´âge varie entre 7 et 16 ans peuvent-elles mourir calcinées sans qu´aucune d´elles ne parviennent á se sauver ou à être sauvées ?

Où était le chef de la famille Sikadi Sylvestre ?

Certaines mauvaises langues estiment que Sikadi Sylvestre était sorti prendre une bière dans le quartier avant de venir se coucher lorsque le pire est resté se produire derrière lui ; tandis que d´autres soutiennent que ce dernier était á son lieu de travail lorsque le drame est survenu. Arrivé sur les lieux, il est entré dans le coma et se trouve en soins intensifs à l’hôpital Laquintinie de Douala dont la morgue accueille aussi les huit corps calcinés.

Par Issa-Behalal(camer.be)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Universités : l’heure est à la diversification des (...) => C’est un des dossiers majeurs du ministre de l’Enseignement supérieur, Pr (...)
Processus électoral au Cameroun : la Francophonie à (...) => Une mission de cette institution en séjour au Cameroun a été reçue hier par le (...)
Chantal Biya, une présence remarquée => La première dame a accompagné son illustre époux à l’ouverture de la 72e (...)
Yaoundé : de faux contrôleurs des prix du Mincommerce (...) => Des faux agents qui profitent de l’affluence de la rentrée scolaire pour (...)
Recrutement d’enseignants bilingues :plus de 8000 (...) => Ce chiffre au recrutement d’enseignants bilingues pourrait connaître une (...)
Enam : le Fils de Paul Biya sauve les candidats (...) => Junior Paul Biya, arrivé en retard la direction générale de l’Enam a été (...)
Les camerounais des USA pour un Cameroun toujours (...) => On n’emporte pas la patrie à la semelle de ses souliers. Cette sagesse (...)
Minette LIBOM Li LIKENG suspend les activités de (...) => Il ne s’agit plus simplement de perturbations sur le réseau, mais d’une (...)
Paul Biya a quitté Yaoundé ce jour pour New - York => A l’invitation de Son Excellence Monsieur Antonio GUTERRES, Secrétaire (...)
Sébastien Mandela Tchoffo, Major au bacc général 2017 au (...) => Le Premier Ministre, chef du gouvernement a reçu le 11 septembre 2017 à (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0