PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Douala 5 : Une autre succession de Foning ouverte

mercredi 19 août 2015


En attendant que le secrétaire général du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), Jean Nkuete, lance les opération de renouvellement des organes de base de leur parti, conformément à la circulaire de Paul Biya, le président national, la section Wouri 5 du Rdpc est déjà en ébullition. La particularité de cette section du parti au pouvoir, parmi plus d’une centaine que compte le Cameroun, c’est que ce sont des hommes qui vont se bousculer pour remplacer une femme. François Foning, décédée en janvier dernier, avait « minimisé » la section de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc) pour aller s’imposer chez les hommes, en 1996. Et depuis lors, elle avait « cimenté » sa place à sa présidence. Cas unique au Cameroun. Depuis que le renouvellement des organes de base de ce parti est lancé, les « braves » hommes sortent des « buissons » ; le premier qui est très enthousiaste, pour ses états de services dans la section sous Foning, ou contre Foning, ancien secrétaire général adjoint de la section, est Jean Claude Tchuilen, ancien cinéaste, et ancien adjoint sous la maire. Il est manifestement rassuré d’avoir « été sollicité par des camarades pour présider désormais aux destinées de cette section ». Mais il devra compter éventuellement avec d’autres grosses pointures de Wouri 5 qui ne se prononcent pas encore ; parmi eux, le bouillant Hervé Emmanuel Nkom (membre du comité central) avec qui il s’est heurté à la maire au renouvellement de 2002 ; l’actuel président par intérim à la section, l’ancien député Calvin Njokè, sans oublier Jean Albert Bongongui, lui aussi membre du comité central. On ne peut pas laisser de côté dans les coulisses les manœuvres d’autres poids lourds de la section comme Feungwa, Jacques Bimaï ou l’ancien député, Celestin Ketchanga. C’est dire qu’après la succession de « Dalida » à la mairie, son fantôme va encore hanter les élections à la section de Wouri 5. A Yaoundé, ce cas précis est suivi de près.

Source : La Nouvelle Expression

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2ème pont sur le wouri : 6.000 véhicules en circulation (...) => Il existe un peu plus de cinq cent mille engins dans le parc automobile (...)
Entretien routier : le Matgenie soutient les (...) => Grâce au projet Sacir, cette entreprise accompagnera désormais les maires (...)
2e Pont sur le Wouri : Ce qui va stopper les (...) => La fin de la construction des voies d’accès devrait permettre de tourner (...)
Sécurité sociale : Consultations pour amender la (...) => La 20e session de la commission nationale y relative s’est réunie hier à (...)
Affaire Camtel-Orange : Perturbations continues => L’interruption des liaisons de transmission de la fibre optique crée de (...)
Affaire klétus/ canal2/sweet fm : Emmanuel CHATUE rompt (...) => Kletus, collaborateur externe et animateur dans les programmes Jambo de (...)
Prix d’excellence Minesec : 401 enseignants et élèves à (...) => Ils ont reçu médailles et appuis financiers, au cours d’une cérémonie présidée (...)
Cosmétiques : un laboratoire de contrefaçon démasqué => Des milliers de faux produits, d’une valeur d’environ 15 millions de F, (...)
Croissance économique : perspectives heureuses en (...) => Lors de l’assemblée annuelle 2017 du FMI, Christine Lagarde s’est réjouie du (...)
Couverture médiatique en temps de crise : la presse (...) => Le Conseil national de la communication veut mettre fin aux dérives (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0