PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Développement de l’élevage : un nouveau projet lancé

jeudi 30 novembre 2017


Les activités de ce programme de deuxième génération d’une valeur de 60 milliards de F, ont été lancées hier à Yaoundé par le ministre Taïga.

Le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), Dr Taïga a procédé hier au lancement des activités du Projet de développement de l’élevage (Prodel). Il a souligné l’importance de ce nouveau programme qui couvrira les dix régions du pays. Le ministre indique en substance que ce projet va appuyer les principaux systèmes d’élevage qui coexistent : les systèmes d’élevage pastoraux et agro-pastoraux (bovins, ovins et caprins) ainsi que les filières avicoles. Le projet vise le développement du secteur agricole représentant le facteur de progrès économique, de création d’emplois, de sécurité alimentaire et de réduction de la pauvreté.

Il est notamment question de moderniser le secteur et de le rendre plus rentable. Pour ce faire, le gouvernement camerounais a sollicité des financements à la hauteur du projet. En effet, une enveloppe de 100 millions de dollars US soit environ 60 milliards de F a été débloqué par son partenaire financier et technique qu’est la Banque Mondiale. D’après le Minepia, ces fonds iront essentiellement aux producteurs et pasteurs, de même qu’aux femmes et jeunes affectés par les problèmes de pauvreté. Il assure qu’il est davantage question de produire et trouver des marchés afin que ce projet soit pragmatique, avec des résultats probants. Quatre composantes sont au cœur du programme. Il s’agit de l’amélioration de l’accès et de la fourniture des services d’élevage, l’amélioration de la productivité des systèmes de production pastorale, l’accès au marché et de résilience des communautés pastorales ainsi qu’un appui au développement des chaînes de valeurs.
De son côté, le représentant de la coordinatrice des opérations de la Banque mondiale, Issa Diaw a souligné que le Prodel s’inscrit dans la vision du gouvernement de développer une agriculture de deuxième génération et de professionnalisation du secteur agricole. « Le projet contribuera à améliorer la productivité et la compétitivité des systèmes d’élevage, à renforcer la résilience des éleveurs et pasteurs face aux changements climatiques et permettra la création d’emplois et l’amélioration de revenus des éleveurs et des pasteurs », explique-t-il. Le coordonnateur du Prodel, Sale Abouame quant à lui, parle d’achalander les marchés, faire passer les producteurs d’une économie de première génération dans les activités économiques de deuxième génération. De la session du Comité de pilotage organisée mardi dernier en prélude au lancement d’hier, l’on retient qu’il est question de faire du Prodel, non pas un projet de subsistance mais un projet économiquement rentable et porteur pour l’ensemble des producteurs d’élevage.


Par Josy MAUGER(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0