PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Des mesures contre les menaces des inondations à Douala.

mercredi 24 juin 2015


Nettoyage des drains et libération forcée et immédiate des zones à risque prescrits lors d’une réunion tenue dimanche.

Le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo, a fait part de son inquiétude dimanche 21 juin lors de la réunion d’évaluation des inondations survenues la veille dans la ville de Douala. « Nous vivons et habitons tous Douala. Il est tombé un niveau d’eau inhabituel, un véritable déluge, des pluies qui ont eu pour conséquence d’importants dégâts matériels et des pertes en vie humaines, des enfants en l’occurrence. Les rivières sont sorties de leur lit, occasionnant des inondations spectaculaires ». Après avoir rappelé ce scénario terrible, le gouverneur a instruit le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè, et les sous-préfets de cinq arrondissements (Douala 1 à V), d’engager une opération de libération forcée et immédiate des zones à risque dans la ville.

En outre, il a préconisé une opération spéciale d’investissement humain impliquant le nettoyage des drains et le dégagement des ouvrages d’assainissement. Les jeunes vacanciers doivent être mis à contribution avant les mois de juillet et août, période de grandes pluies, selon le gouverneur.

En troisième lieu, il faut en revenir à la sensibilisation. Joseph Beti Assomo a demandé d’éviter de transformer les rigoles en dépotoir. Le gouverneur a aussi insisté sur la remise en service du système d’alerte rapide, pour parer au plus pressé en cas de besoin. « Il y a urgence en la demeure », a-t-il affirmé. De la réunion de dimanche il ressort également que si les cinq arrondissements ont souffert des inondations de samedi, la situation la plus alarmante est celle de Douala 5.

Cet arrondissement est en effet traversé par toutes les rivières qui sont sorties de leur lit, abrite la quasi-totalité des drains bouchés, et compte quelque 1500 familles qui ont été relogées en attendant que le niveau d’eau baisse. Mais dans cette commune, on compte de nombreuses constructions anarchiques, installées pour la plupart dans des zones non constructibles. Le délégué du gouvernement, qui assistait à cette réunion de crise, a fait savoir que Douala n’est pas gâtée au plan géographique et climatique. La cité est quasiment au niveau de la mer et la pression démographique est telle que les problèmes sociaux, économiques, d’incivisme, de désordre urbain, se posent avec acuité. Autant de défis à relever…

Par Mireille ONANA MEBENGA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0