PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Derrière les barreaux : Atangana Mebara livre « les secrets d’Etoudi »

lundi 25 janvier 2016


L’ancien secrétaire général à la Présidence de la République du Cameroun « Entre mythes, textes et réalités », ainsi s’intitule son deuxième ouvrage sorti de presse ce jeudi 21 janvier 2016 à Paris.

Interpellé et incarcéré depuis le mois d’août 2008 à la Prison Centrale de Yaoundé, Jean-Marie Atangana Mebera s’est trouvé une nouvelle passion : l’écriture. Il vient de commettre un nouvel ouvrage sorti de presse de l’Harmatan ce jeudi 21 janvier 2016 à Paris (France). « Entre Mythes, textes et réalités », tel est le titre de sa nouvelle contribution intellectuelle. Dans sa publication, le concerné livre les secrets d’Etoudi. Sous l’effet du regard inquisiteur de son entourage, l’ancien SG/PR a pris sur lui, dans le cadre d’un dialogue à la Socrate, de démystifier la fonction qu’il a occupée quatre années durant aux côtés du Chef de l’État. Ce faisant, il s’est, par une forme d’introspection, libéré la conscience. Il a en quelque sorte mis son cœur à nu. L’œuvre se révèle riche en informations ignorées du commun des mortels, du fait du halo de mystères qui les a toujours entourées. De son observatoire, l’auteur finit par se projeter dans l’avenir et suggère des pistes de réflexion pour assurer un fonctionnement plus efficace de l’important organe d’État qu’il a dirigé.

Maître de Recherches en sciences sociales, pendant plus de 20 ans, l’auteur a été haut fonctionnaire dans différentes administrations du Cameroun. Fort de ses connaissances et de son expérience, et tirant parti des témoignages écrits de ses prédécesseurs ainsi que de nombreux documents d’archives, le « désormais écrivain à plein temps » promène le lecteur dans les dédales des arcanes du Secrétariat général de la présidence, depuis les indépendances jusqu’à nos jours. Le parcours révèle une évolution continue, des ajustements incessants, et même des allers-retours dans l’organisation de la Sg/Pr. Véritable recueil historique, « Entre mythes, textes et réalités » est présenté sous une forme plaisante, pas du tout rébarbative au point qu’à force d’y mordre à belles dents, on court le risque, si on n’y prend garde, de perdre de vue le caractère pédagogique de cette leçon de choses. Leçon de choses certes, mais également leçon sur les hommes au premier rang desquels l’auteur, son chef tel qu’il l’a connu, enfin l’homme suit gerris. Sur le plan sociétal, cet ouvrage, dénué de toute haine, rancœur ou de toute désespérance, milite en faveur de plus d’harmonie entre les hommes et les femmes qui composent la Nation ; il s’achève sur des questionnements dans la perspective d’institutions plus efficaces pour le Cameroun.

L’homme politique n’est pas à son premier livre. « Lettres d’ailleurs » est le premier du genre publié en 2012. Dans l’espoir d’une libération lointaine sans doute, Jean-Marie Atangana Mebara a de quoi occuper ses journées. Bon à savoir : le livre est préfacé du journaliste camerounais, Eric Chinje. Lui-même très libre d’esprit. Toujours égal à lui-même. Pas de jugement de valeur sur la personne du Président de la République. Ainsi est-il connu de ceux qui l’admirent. Il a été à divers moments Directeur de l’information et des programmes et Rédacteur en chef de la télévision camerounaise [1984 – 1991]. Il a également contribué comme correspondant de CNN World Report et pigiste pour BBC World Service, Voice of America et la radio Deutsche Welle. Il a passé plus de 16 ans à la Banque mondiale à Washington DC où il était le porte-parole de la Banque sur les affaires africaines et où il a occupé des postes de direction, à l’instar de la direction du programme Global Media Développement de l’Institut de la Banque mondiale (WBI).

Par D.Nouwou et L. Mbiapa(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Secrétaires : plus que des femmes derrière un bureau => Elles l’ont rappelé le 20 avril dernier au cours d’une cérémonie, à Yaoundé à (...)
Chine – Cameroun : on célèbre encore l’amitié => La récente visite d’Etat du président de la République dans l’Empire du Milieu (...)
Préservation de la paix et de l’unité nationale : le Sénat (...) => A l’ouverture de la session ordinaire de plein droit de la 2e législature (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
Fête du travail : Du social pour commercer => Les mutuelles étaient à l’honneur du lancement de la semaine du travailleur (...)
Présidentielle 2018:Maurice Kamto dans la course => S’il est élu après ce scrutin, le candidat du Mrc entend entre autres, (...)
Election sénatoriale:l’argent de la campagne fait du (...) => Les neuf partis engagés dans ce scrutin n’ont toujours pas reçu le financement (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : les (...) => Le Minrex Lejeune Mbella Mbella, a reçu hier l’ambassadeur des Etats-Unis au (...)
46e fête nationale : 3 350 personnalités à distinguer => Révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0