PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Découvrez Foumban, Royaume de culture au cœur de la tradition camerounaise.

vendredi 19 septembre 2014


Foumban est une ville du Cameroun, située à 70 km au nord-est de Bafoussam. C’est le chef-lieu du département du Noun. Considérée par les Camerounais comme la Cité des arts, Foumban est la capitale du royaume BAMOUN. De par son passé historiquement chargé et la préservation ancestrale de la culture Bamoun, la ville de FOUMBAN se présente comme étant une destination touristique majeure des hauts plateaux de l’Ouest.

Plus de 600 ans après sa création par Share Yen, Foumban s’est artistiquement façonnée sur des ruines et se présente comme l’une des villes les mieux sollicitées par la modernité.

Auparavant étaient les Ben. Ils avaient alors déserté le secteur, au profit d’un certain Sharé Yen, un prince tikar. Certainement mû par les luttes coloniales de recherche d’espace vital de l’époque, ce dernier ne va pas perdre de temps, va s’emparer et s’installer, triomphalement sur le trône du royaume. Il appelle son territoire “Fomba Ben”, en référence aux “terres abandonnées des Ben” ou aux “ruines du peuple Ben ”, tel que l’exprime la langue locale. Le royaume Bamoun est né, et il en est le premier monarque. Jonchées par des édifices et des monuments renvoyant sans cesse à l’histoire culturelle des Bamouns, la ville de Foumban est un véritable livre d’histoire. A l’entrée de la ville, le lac municipal s’ouvre à vous comme pour vous laisser découvrir les milles et une merveille du royaume Bamoun.

Comme destinations les plus prisées, nous avons le musée de Foumban racontant l’histoire de l’un des plus anciens royaumes de l’Afrique noire, au travers de plus de trois mille objets d’art et pièces historiques de la culture bamoun, dont certains vieux de plus de six cents ans. Vous pouvez voir ici les trésors du musée des arts traditionnels et de la culture du palais royal de Foumban. Plongez dans un décor ancestrale grâce à des fresques mémorables, imprégniez-vous de la culture Bamoun. Autour du Musée, baignez dans une atmosphère alliant plusieurs époques grâce aux artisans qui fabriquent et vendent une grande variété de pièces d’art qui vont de l’imitation d’objets historiques à des créations modernes.
Ville touristique, Foumban tient cette réputation foncièrement du palais royal, un véritable chef d’œuvre architectural qui abrite un musée historique, aux objets recherchés et artistiques. L’imposant Palais royal de Foumban construit en 1917, reste l’endroit où le roi des bamouns réside encore de nos jours. Vous pouvez y visiter le Musée du Palais racontant l’histoire de la dynastie des rois Bamoun de 1394 à nos jours. Plongez dans l’histoire du plus célèbre des rois bamoun, Ibrahim Njoya, décédé en 1933, qui créa à la fin du XIXe siècle, un alphabet, une langue secrète et une religion inspirée de la bible et du coran et surtout vibrez au rythme des récits dictés par les guides touristiques du palais.En outre, on peut y contempler aisément et admirablement, le motif de serpent à deux têtes, inventé par le 11ème roi de la dynastie. Enroulé et conservé précieusement, on le déroule lors des grandes cérémonies pour servir de passerelle marcher le sultan. C’est le symbole de la double puissance, parce qu’à l’époque, explique-t-on là-bas, Mbouomboue avait vaincu deux peuples ennemis sur deux fronts différents : à l’ouest à Benka et à l’est (Pou). Cependant, l’imagerie populaire y a trouvé, à tort ou à raison, l’emblème de la trahison, de la méfiance des Bamouns. Espace très conviviale chargé d’histoire, Foumban offre une panoplie de sites touristiques.


A propos de Jovago

Le site www.jovago.com est un service de réservation d’hôtel en ligne dont les sièges régionaux sont à Lagos, Nairobi et en Côte d’Ivoire. Jovago a été fondé par Africa Internet Holding en 2013. Jovago est le plus large portail de réservation d’hôtels en Afrique, il offre la meilleure expérience de réservation d’hôtels, une expérience facile et transparente. Jovago est géré par une équipe de 100 collaborateurs, et comprend plus de 5000 offres d’hôtels à travers l’Afrique.

À propos d’AIH

Jovago fait partie d’Africa Internet Holding (AIH). AIH introduit et accélère la transition vers le numérique en Afrique. AIH a lancé déjà plusieurs startups dans de nombreux pays d’Afrique dont : Jovago, JUMIA, Zando, Kaymu, Hellofood, Lamudi, Carmudi, Lendico et Easy Taxi. Vous trouverez de plus amples informations en cliquant sur le lien suivant : www.africainternetholding.com

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ya-Jazz : Et de 20 ! => Un événement à célébrer du 14 au 17 novembre prochain au cabaret Yao Ba et à La (...)
Photographie : l’heure de la valorisation a sonné => La Ligue des photographes du Cameroun a fait des suggestions hier au (...)
Garoua : les ambassadeurs du rire en mission => Deux grands spectacles humoristiques donnés dans le chef-lieu de la région du (...)
Miss Cameroun : la finale désormais en décembre => C’est l’une des réformes annoncées par le comité d’organisation qui a dû revoir (...)
Médias sportifs : des consultants de luxe => Télévisions, radios et même journaux se payent des spécialistes bien connus du (...)
Paris Match Afrique et AFROPX organisent le concours (...) => Paris Match Afrique et AFROPX s’associent pour organiser un concours (...)
Patrimoine culturel : le musée Nomekam en exposition => Cette structure située dans la Lekié se dévoile depuis le 1er juin à l’hôtel (...)
Télévision : les déboires d’une mère-porteuse => Le feuilleton de Pierre Ela, qui sera bientôt diffusé sur le petit écran, a (...)
Histoire du Cameroun : les grandes lignes d’un (...) => Un colloque international tenu du 7 au 9 juin à Yaoundé a tenté d’établir ces (...)
Festival : « Cahier africain » primé au Deutscher (...) => Le documentaire « Cahier africain » de la réalisatrice suisse Heidi Specogna (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0