PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Décès André Fotso : Henri Fosso prend les rênes du Gicam

vendredi 5 août 2016


Suite au décès du président en exercice du Groupement Inter Patronal ce mardi 2 août 2016 à Paris, le vice-président selon les statuts de cette association assure désormais la présidence.

C’est connu ; le président du Gicam, André Fotso, est décédé ce mardi à Paris. Dans un communiqué de presse, le conseil exécutif le confirme. « le conseil exécutif du Gicam a le regret et la profonde douleur d’annoncer le décès survenu ce mardi 2 août 2016 à Paris des suites de maladie du président du Gicam , Monsieur André Fotso », peut-on lire. En effet, l’homme d’affaires que l’on savait malade depuis quelques années, a finalement succombé. C’est donc la tristesse dans la communauté des hommes d’affaires au Cameroun. Au siège du Gicam tôt ce mercredi, la froideur est perceptible. C’est clair, le patron n’est plus là. Et même l’expression des vigiles laisse transparaître que l’ambiance n’est pas à son plus beau jour. C’est tout aussi morose à l’accueil.

Conseil extraordinaire

En raison de cette triste nouvelle, un conseil extraordinaire des membres exécutifs se tient dans le siège du groupement ce même jour. Au sortir de cette rencontre, on apprend que les activités en marge de ce malheur vont continuer tel que préétabli par les statuts du Gicam. « Nous nous sommes réunis aujourd’hui en conseil extraordinaire à la suite du décès de notre président. La première préoccupation était de savoir comment on va assurer la continuité, nous avons regardé nos statuts et ils règlent cette question essentielle. C’est-à-dire le vice-président reprend sa succession », explique Henri Fosso, désormais président du Gicam. En attendant l’organisation des obsèques, le conseil présente ses condoléances à la famille. «  Le monde économique national et international perd ainsi un rassembleur, un bâtisseur et une personnalité et dévouée à la cause de l’entreprise  », peut-on lire dans ledit communiqué. On retient ainsi que, « monsieur André Fotso laisse un grand vide au sein de la grande famille du patronat Camerounais  », précise l’ensemble des membres du conseil. Dans l’attente du programme des obsèques de ce capitaine d’industrie, un livre de condoléances est ouvert à l’immeuble siège du groupement inter-patronal du Cameroun pour les divers témoignages.

Masquer le message d’origine

par Lucienne Wouassi (LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Approvisionnement en eau potable : près de 38 milliards (...) => Une convention de financement signée entre l’Etat du Cameroun et la GIEK (...)
Circulation routière : des policiers menacés => Ils sont au quotidien soumis à des comportements dangereux de la part (...)
Cafouillage : Le repos sans paix de Joseph Ndi (...) => Les Ndi Samba se regardent désormais en chiens de faïence. La guerre de (...)
Cicam : Pourquoi Yao Aïssatou a été débarquée => L’ancienne Pca a été remerciée à l’issue du Conseil d’administration de (...)
Elecam : Le président à nouveau dans l’illégalité => Le mandat de 12 des 18 membres du Conseil électoral est depuis 5 jours (...)
Voeux 2017 : Bonne année M. le président ! => Le chef de l’Etat reçoit ce jour les voeux de nouvel an du corps diplomatique (...)
Corruption : 11 ministres de souveraineté se rebellent (...) => Tous les départements clés du gouvernement ont tourné le dos à la Conac pour (...)
Véhicules d’occasion : L’importation recadrée pour (...) => De nouvelles dispositions sont en vigueur depuis ce 1er janvier. En 2016, (...)
Douala : Quand un prisonnier piège la justice => Condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt à l’audience, il (...)
Bamenda, les anglophones se rebiffent => Depuis ce lundi, la ville de Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, est (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0