PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Curiosité:Fame Ndongo, le Minesup nomme Etoundi Ngoa, le ministre des Pme

lundi 28 août 2017


Le ministre de l’Enseignement supérieur(Minesup) a choisi son collègue des Petites et moyennes entreprises comme chef de département à l’Université de Yaoundé I.

Laurent Serge Etoundi Ngoa, le chef du département ministériel des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) est désormais en charge d’un autre département : celui de Physiologie à l’Université de Yaoundé I. Ainsi en a décidé le 21 août 2017 Jacques Fame Ndongo, ministre
de l’Enseignement supérieur (Minesup). Le ministre (en fonction) Laurent Serge Etoundi Ngoa devrait occuper ce poste – l’équivalent de sous-directeur -, après un
arrêté du Minesup, portant nomination de responsables dans les universités d’Etat.

Ledit arrêté a d’ailleurs reçu le visa des services du Premier ministre, le 18 août dernier, avant d’être rendu public trois jours plus tard. Dans l’entourage du Minpmeesa, un proche qui confirme la nomination du professeur Laurent Serge Etoundi Ngoa, n’a pas caché sa surprise en apprenant la nouvelle. Notre interlocuteur ne manque pas au passage, de déplorer cet acte de Jacques Fame Ndongo – lui aussi professeur d’Universités et ancien recteur de l’Université de Yaoundé I – qui démontre à suffisance que les fichiers du Grand chancelier des Ordres académiques ne sont pas actualisés ; le professeur Etoundi Ngoa étant ministre depuis plus de 10 ans.

Une nomination d’autant plus curieuse que l’article 13 de la Constitution précise les incompatibilités avec les fonctions de ministres. Le texte stipule en effet que « les fonctions de membre du gouvernement et assimilés sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, la présidence d’un exécutif ou d’une assemblée d’une collectivité territoriale décentralisée, toute fonction de représentation professionnelle ». Au Minesup, l’on explique que le ministre « a nommé un universitaire », pas un ministre.

Au demeurant, c’est bien les dispositions constitutionnelles qui sont mises en cause ici et non les compétences de « l’heureux élu ». Laurent Serge Etoundi Ngoa est en effet professeur hors hiérarchie, spécialiste de Physiologie animale et humaine et titulaire d’un doctorat d’Etat obtenu à la Faculté de médecine de Cochin Port-Royal, en France.

Né en mars 1955 à Yaoundé, il a été directeur des études de l’Ecole normale supérieure (Ens) de Yaoundé et chef de département des Sciences physiques dans cette grande école. Depuis le 22 décembre 2006, il exerce les fonctions de ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat.

Par Ludovic Amara(cMutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0