PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Crise centrafricaine : 751 camerounais rapatriés la veille et le jour de Noël.

jeudi 26 décembre 2013


Cela porte à 1647, le nombre de ressortissants du Cameroun renvoyés à Douala, depuis le début du conflit en Rca.

Le dernier contingent des camerounais rapatriés de Centrafrique est arrivé mercredi, jour de noël, dans la capitale économique du Cameroun à 14h45, à bord d’un vol Camair-Co. Il comprenait 488 personnes et n’a pas eu d’incident sur le sol camerounais. La veille de noël, le mardi 24 décembre en mi-journée, un autre vol de la compagnie aérienne. Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) avec à son bord 263 camerounais, avait atterri sur le tarmac de l’aéroport international de Douala- en provenance de Bangui.

Ces désormais anciens résidents centrafricains arrivés à Douala le jour et la veille de noël, ont été pris en charge par la cellule régionale de crise pour le Littoral, que préside le gouverneur de cette région Joseph Beti Assomo. Ladite cellule a procédé à l’identification individuelle des rapatriés avant de les installer dans des bus à destination des quatre coins du pays pour les camerounais arrivés mardi. Alors que pour ceux débarqués le jour de noël, ils étaient encore à l’aéroport à 17h le 25 décembre.

Selon le patron de la région du Littoral, ces rapatriés seront acheminés dans leurs différentes localités. Auparavant, leur état de santé est évalué à leur arrivée à Douala. Le pont aérien entre Bangui et Douala transporte depuis le 13 décembre dernier, des camerounais résidant en Centrafrique désireux de retourner dans leur pays depuis l’aggravation du conflit armé en République Centrafricaine. Depuis lors, la compagnie aérienne Camair-Co a effectué plusieurs vols entre ces deux villes de l’Afrique centrale, ramenant ou allant chercher des camerounais. Et au soir du 25 décembre 2013, le nombre total des camerounais rapatriés par Douala était de 1647 personnes.

Selon certaines sources, un pont aérien existe également entre Bangui et Yaoundé. Dans cette deuxième opération c’est l’armée de l’air du Cameroun qui rapatrie les camerounais dans la capitale à bord d’un avion militaire.

Par Jacques Eric ANDJICK (Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Loi de règlement 2016 : le Minfi explique le déficit de (...) => Le texte déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière, a été examiné hier (...)
Soldats assassinés : L’hommage de la nation => Sur instructions du président de la République, le SED, Jean-Baptiste Bokam a (...)
SABADE : Transformation du bois : le savoir-faire (...) => La première édition du Salon africain du bois, de l’artisanat, de la (...)
Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0