PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Crise anglophone : L’union Européenne met en garde l’état camerounais

jeudi 8 février 2018


Le week-end dernier, les évènements qui se sont produits dans la partie anglophone du Cameroun ont fini de faire douter bon nombre de citoyens. En plus de la violence des uns et des autres, le bilan est effrayant. Si bien que l’union Européenne longtemps observatrice de la situation a décidé de frapper la main sur la table.

C’est en tout cas ce qui ressort du dernier communiqué publié sur le site officiel de l’institution. Après les Etats-unis, c’est donc l’organisation la plus importante d’Europe qui maintient la pression sur les différents acteurs de la crise anglophone. Sans plus attendre Lebledparle.com vous dévoile ce message à l’attention du gouvernement du cameroun et de ses décideurs :

Bruxelles, 07/02/2018

"De nouveaux actes de violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun ont causé la mort d’au moins trois membres des forces de sécurité et de plusieurs civils. De tels actes ne sauraient être acceptés et ne peuvent rester impunis, de même que tout excès de violence à l’encontre de civils. Leurs auteurs doivent en répondre en justice, en conformité avec la loi.

Le recours à la violence ne peut permettre d’atteindre des objectifs politiques. Il reste essentiel que les forces de sécurité fassent un usage proportionné de la force dans l’exercice de leurs fonctions.Bruxelles, 07/02/2018

"De nouveaux actes de violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun ont causé la mort d’au moins trois membres des forces de sécurité et de plusieurs civils. De tels actes ne sauraient être acceptés et ne peuvent rester impunis, de même que tout excès de violence à l’encontre de civils. Leurs auteurs doivent en répondre en justice, en conformité avec la loi.

Le recours à la violence ne peut permettre d’atteindre des objectifs politiques. Il reste essentiel que les forces de sécurité fassent un usage proportionné de la force dans l’exercice de leurs fonctions.Nombre de regards sont posés sur l’actualité camerounaise ces dernières semaines. Longtemps sans nouvelles de leur président, le peuple a finalement eu vent de son retour il y’a quelques jours comme votre journal Lebledparle.com vous le rapportait dans un précèdent papier. Quelques jours auparavant le leader anglophone Ayuk Tabe luttant ardemment pour la sécession avait été arrêté au Nigéria et rapatrié au Cameroun. Alors que les élections présidentielles sont prévues pour cette année 2018 et que les jeux d’alliance commencent à se multiplier, les voyants ne sont pas totalement au vert. Tous les espoirs sont portés sur un retour rapide de la paix.

Source : Lebledparle

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0