PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Cosmétiques : un laboratoire de contrefaçon démasqué

mardi 17 octobre 2017


Des milliers de faux produits, d’une valeur d’environ 15 millions de F, saisis dans une usine de fortune au quartier Nkoabang en périphérie de Yaoundé.

Le camion qui contient les produits saisis se vide peu à peu sous le regard impuissant de ses propriétaires. A l’intérieur, des milliers de produits, notamment des crèmes pour cheveux, huiles corporelles, lotions, médicaments etc. Sur les emballages de ces compositions chimiques, on peut lire la signature d’une marque étrangère de renom. Les ingrédients qui composent ces produits y sont également inscrits. C’est ainsi que sur une bouteille d’un lait corporel on peut lire « Glutathion+collagène : pour un éclat irréversible ». Les mérites de ce produit sont également vantés sur la bouteille de couleur bleue.

C’est au quartier Nkoabang, dans la périphérie de Yaoundé que ces produits ont été saisis le 12 octobre dernier par la délégation départementale du ministère du Commerce de la Mefou-et-Afamba sous l’œil vigilant d’Alain Romuald Ombede Nama, délégué régional du Mincommerce. Une véritable opération coup de poing. « Ils ont entrepris de fabriquer des produits cosmétiques sans autorisation préalable. Nos agents ont eu l’information et ont commencé des enquêtes. C’est ainsi que le laboratoire a été découvert », explique le délégué. Un laboratoire avec un matériel qui servait probablement à la fabrication de ces produits. L’entreprise a été immédiatement placée sous scellés en attendant que les propriétaires justifient de leur autorisation. « S’il est avéré que ces produits ne sont pas dangereux, on pourra les déclasser, c’est-à-dire les vendre à des prix relativement bas. Dans le cas contraire, ils seront tout simplement détruits », informe le délégué régional. Cette saisie, indique Alain Romuald Ombede Nama, est un avertissement fort à tous ceux qui ont fait de la contrefaçon leur fond de commerce.

Par Aïcha NSANGOU(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0