PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Contribution à la lutte contre le terrorisme : Lettre à mon fils terroriste

mardi 17 février 2015


Contribution de la députée Marlyse Rose Douala bell à la lutte contre le terrorisme. Lettre à un fils terroriste est une lettre à un fils, lettre qui aurait pu être écrite par des milliers de mères.

Lettre à mon fils terroriste

Mon bien aimé, mon fils,

Le merveilleux cadeau que mon Dieu m’a gracieusement offert,
Ton ami est passé me voir, tu sais, ton ami préféré celui qui était à la maison tous les samedis, Manga,

C’est lui ton ami fidèle qui me console de ton absence,

Depuis ta disparition, après celle de ton Père décédé, j’ai perdu le sommeil, j’ai perdu le sourire, j’ai perdu ma raison d’être, ma raison de vivre,

C’est lui ton ami qui m’a donné de tes nouvelles,

Crois-moi, j’aurais préféré ne rien savoir. Maintenant que je sais, saurais-je restée une mère aimante ?

Je dois rester une mère jusqu’au bout, attendant ton réveil de ce cauchemar.

Mon fils bien aimé, ta colère est bien grande pour que tu choisisses la destruction, la destruction de la vie, le crime justifié par ta vérité, le meurtre lâche pour un grand destin qui donnera du sens à ta vie,

Mais ta vérité n’est pas La Vérité,

Ton grand destin n’est pas le grand destin qui fera de toi une icône dans le monde,

Quel est l’objet de ta colère ? Elle doit être violente ta colère pour que tu choisisses de perdre le discernement,

As-tu été drogué ? Je voudrais le croire, pour avoir la force de continuer à t’aimer ;

Est-ce pour de l’argent que tu as accepté d’être bourreau ?
Est-ce ton soit disant nouvel engagement religieux qui t’aveugle ?
Toutes les religions du monde invitent à l’amour, Tu t’es fait avoir mon fils, les principes et les convictions qui guident ton action, ne sont pas dictés par le coran.

L’Islam que tu as choisi de servir, n’est pas le bon Islam.
Le vrai Islam celui que je connais de mes voisins musulmans, prône l’amour du prochain, la tolérance et la justice, le respect de la dignité humaine.

C’est le premier mai 1994 que tu es venu au monde, tu as 20 ans, bel âge

Tu étais un beau bébé, une jolie âme que le seigneur nous a prêtée, Je t’ai gardé avec amour, dans mon sein, puis materné et éduqué, tu étais le plus beau et le plus gentil garçon du quartier,

Qu’est ce qui s’est passé mon fils bien aimé ?
Qu’est ce que ton père et moi avons raté ?

Que reproches-tu à ton Pays ?

Quand et comment la haine s’est-elle plantée dans ton cœur ? Dis moi mon bien aimé, quelle est cette cause qui a griffé ton intelligence, brouillé ton esprit et détruit ton humanité,

Mon fils personne dans le quartier ne sais où tu es et ce que tu fais, mais moi je sais désormais, je sais et mon cœur est mort. Tu as planté une lame empoisonnée dans ma poitrine.

J’aimerais tellement comprendre mais je ne peux pas comprendre, je ne sais pas comprendre,

Ce que je veux comprendre, c’est comment t’aider à t’en sortir !

Reviens à la vie, reviens autour de la table, reviens faire valoir ton point de vue, le monde mérite d’être traité avec plus de considération, de dignité toi aussi,

Ne choisi pas la lâcheté mon fils,

Reviens autour de la table, Dieu te pardonnera,

Reviens à la raison, ton Pays à besoin de toi, les choses ne sont pas toujours faciles, mais grâce à ta contribution l’avenir sera plus soleil, plus de partage, plus paisible,

Reviens à la maison mon fils, reviens avant l’aube, reviens avant qu’il ne soit trop tard.

Ta mère.

Auteur : Honorable Marlyse Rose Douala Bell

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paul Biya, l’omniprésent => La routine de ses courts-longs séjours privés à l’étranger n’a pas altéré (...)
Le Manidem dénonce le zèle des patriarches béti => Les « patriarches béti », autoproclamés, et non représentatifs du peuple Béti, (...)
Song de cloche => Bien portant, Rigobert Song Bahanag n’aurait jamais imaginé qu’il ferait (...)
Accident férroviaire d’Eséka : le chef a parlé => La réaction du président de la République est donc officiellement connue (...)
Agressions contre des candidats aux examens : la (...) => Le communiqué de presse parvenu à notre Rédaction Dans le cadre du mouvement (...)
LETTRE AU MINISTRE DES SPORTS => Monsieur le Ministre, je voudrais bien commencer cette lettre par vous (...)
J.REMY NGONO encense le sélectionneur des Lions (...) => CARTON VERT À HUGO BROOS ALIAS VALERI NEPOMNIACHI. Les LIONS INDOMPTABLES, (...)
Paul Biya : « Le Cameroun est un et indivisible" => L’intégralité du message du chef de l’Etat à la Nation à l’occasion de la fin (...)
Les petites folies d’Ernest Dikoum => Trois semaines seulement après sa nomination poste de Directeur général de (...)
Lettre ouverte : Marafa à Paul Biya => Monsieur le Président de la République, C’est au cœur de l’une des périodes (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0