PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Commune de Yaoundé VI : Tsimi Evouna conteste l’élection du maire Jacques Yoki Onana

vendredi 7 juillet 2017


Une demande d’explication est adressée au nouveau maire de la Commune de Yaoundé VI. Elle vient du délégué de la Communauté urbaine de Yaoundé. Gilbert Tsimi Evouna lui reproche d’avoir posé sa candidat contre Esther Effa, investie par le comité central du Rdpc.

« Comme vous l’avez déjà fait le 9 juin 2017, une fois de plus le 23 juin 2017, vous vous êtes obstiné, lors de l’élection de l’exécutif communal de Yaoundé VI à maintenir votre candidature au poste de maire, alors que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) dont vous êtes par ailleurs responsable, ne vous y avait pas investi. Les nombreux appels à l’ordre à vous faits par le président du groupe communal Rdpc ont été vains », peut-on lire sur la demande d’explication. Elle est adressée à Jacques Yoki Onana. Ce maire non installé de la commune de Yaoundé VI a été élu le 23 juin dernier par 25 conseillers municipaux . Cette commune d’arrondissement compte 39 conseillers communaux.

Or, son challenger Esther Effa s’en était sortie avec 12 voix. Malgré sa défaite, elle va attraire en justice le préfet du Mfoundi, Jean Claude Tsila. Elle affirme avoir été convoquée le 23 juin dernier pour une réunion avec le mandataire de son parti Rdpc. Non pas pour une quelconque élection qui va la voir perdre le poste de maire. Une pilule dure à avaler. Mais sa version contraste avec les minutes de cette élection.

La demande d’explication signée le 5 juillet par Tsimi Evouna est contraire aux dispositions de la circulaire de 2013 du secrétaire général du Comité central du Rdpc. « A l’heure de la décentralisation, il est impérieux que nos communes soient gérées par des personnes choisies pour leur sens des responsabilités, ayant à cœur l’intérêt général et étant capables de se mobiliser pour répondre des aspirations et aux besoins essentiels des populations », indique la circulaire.

Par Pascal Dibamou(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
Lutte contre la corruption : au grand mal, les grands (...) => La volonté politique du président de la République est mise en oeuvre depuis (...)
Fête de fin du Ramadan : à l’heure des derniers (...) => Les préparatifs en prélude à la fête de fin du mois de Ramadan s’intensifient (...)
Lutte contre la corruption : comment la CONAC s’est (...) => La création de la Commission nationale anti-corruption par le président de la (...)
Elecam:l’éternel recommencement => Une nouvelle direction vient d’être nommée, près de deux ans et demi après des (...)
Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0