PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

"Coller la petite":De retour dans la MIFI

lundi 7 décembre 2015


Le ministre de l’Administration territoriale a désavoué le préfet de la Mifi qui avait interdit la chanson « Coller la petite ».

La plénière d’adoption de la loi des finances pour l’exercice 2016 aura été pleine de surprises en tout genre. Interpellé sur la préséance entre le Minatd et le Ministère des Arts et de la culture sur la controverse autour de l’interdiction du single de l’artiste Franko, le Ministre délégué auprès du Minatd en charge des collectivités territoriales, Jules Doret Ndongo a mis les points sur les I. « Un fait nouveau est survenu. Le Préfet de la Mifi a opéré, le retrait de son acte. Cela veut dire que l’acte n’a jamais existé » a affirmé le Ministre dans une salve d’applaudissement des pourfendeurs du Préfet du département de la Mifi. « Le Minac et le Minatd ont la même position. La garantie des libertés » a ajouté Jules Doret Ndongo.

Le Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation s’est ainsi désolidarisé de la décision de Joseph Tangwa Fover d’interdire le single « Coller la petite » dans le département de la Mifi. Un désaveu qui va par conséquent conduire à la levée de ladite interdiction. Cette décision vient clore le feuilleton ayant participé à la « promotion » de l’œuvre de l’artiste Franko. Une série ayant débuté se souvient-on avec l’arrêté datée du 02 novembre 2015, portant interdiction de « la vente, la promotion, la diffusion de l’œuvre musicale de l’artiste Franko auteur de la chanson « coller la petite ». Les raisons avancées par le Préfet du département de la Mifi s’articulaient autour du détournement de la jeunesse par « ce type de musique. » Une décision qui avait alors soulevé un tollé nationale et internationale. Les uns soulignant l’inutilité de cette mesure, les autres portant haut sa pertinence.


Emblèmes nationaux

Au-delà de mettre fin à la décision de la Mifi, Jules Doret Ndongo a également marqué un temps d’arrêt sur l’usage des emblèmes nationaux, notamment le drapeau dans les œuvres musicales. Interpellé sur le droit autour de l’usage de cet emblème dans les clips vidéo, le Ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation a préféré nuancer sa réponse. « Il existe dans les services du premier ministère, un comité interministériel chargé de la normalisation de l’utilisation des emblèmes nationaux. Ce comité est à pied d’œuvre et rend sa copie dans les prochains jours. Nous saurons alors si l’usage du drapeau est réglementé ».

Par Ben Christy Moudio(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0