PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Clôture de la saison sportive : Au-delà du sport, la communion et l’unité

lundi 11 décembre 2017


Rendez-vous respecté hier pour le président de la République, Paul Biya et la jeunesse camerounaise.

Le triomphe au bout de la peine et de l’effort. Ainsi peut-on résumer la victoire acquise hier par New Stars de Douala face à Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum.

Après une première tentative infructueuse il y a cinq ans, l’équipe de la capitale économique est entrée de plain-pied dans le cercle restreint des détenteurs du trophée sportif le plus convoité au Cameroun.

Inscrit deux minutes avant la fin de la première manche, le but que personne n’avait vu venir a scellé définitivement le sort d’une rencontre que l’on croyait à rebondissements.

Du même coup, les « nouvelles étoiles » ont empêché les « unionistes » du Moungo de rééditer l’exploit de 2015 lorsqu’ils inscrivaient pour la première fois leur nom au palmarès. Cette fois-ci, la victoire a changé de camp.

Au fil des ans, la finale de la coupe du Cameroun est devenue une sorte de grand’messe populaire à ne manquer sous aucun prétexte. En même temps qu’elle a clôturé en apothéose la fin de la saison sportive 2017, la grandiose cérémonie d’hier avec pour centre d’attraction le derby opposant deux équipes de la région du Littoral, a tenu toutes ses promesses.

D’abord sur le plan de la participation populaire avec ces gradins remplis à ras bord par des supporters surexcités. Ensuite sur le plan festif avec une ambiance bon enfant où la joie des retrouvailles rimait avec la ferveur patriotique rehaussée par l’expression pluridimensionnelle des multiples facettes de cette diversité socio-culturelle qui fait du Cameroun une sorte d’exception africaine.

Sur le plan purement sportif, le spectacle offert au public était alléchant de bout en bout, même si on a pu déplorer quelques déchets au niveau des automatismes et de la finition. Mais à tout prendre, les deux finalistes se sont donnés à fond dans un match dont l’intensité et l’équilibre des forces ont maintenu le suspense jusqu’au bout.

Le plus remarquable aura été l’engagement et la détermination des joueurs qui ont véritablement mouillé le maillot tout le long du match. Dès le coup d’envoi, il n’y a eu ni round d’observation, ni calcul d’arrière-boutique, mais plutôt une rage de vaincre perceptible chez les 22 acteurs.

Après avoir subi une légère domination dans les 30 premières minutes, New Stars a relevé progressivement la tête, avant de répondre coup pour coup, se lançant à son tour à l’assaut des buts adverses.

Sa victoire est d’autant plus méritée que ses joueurs ont fait preuve de réalisme en concrétisant l’une des rares opportunités là où leur adversaire du jour, visiblement sous pression, a vendangé des nombreuses occasions nettes de but. Il était peut-être dit quelque part que la joie changerait cette année de camp pour ajouter plus de piment dans la sauce sportive.

Il convient aussi de souligner que la célébration d’hier au Stade Omnisports de Yaoundé débordait le cadre purement sportif. Au-delà du match, des mouvements d’ensemble ou du déploiement visuel des différentes fédérations sportives, certains ingrédients spéciaux ont apporté un cachet particulier à cette cérémonie grandiose.

En commençant par la présence du chef de l’Etat dont l’arrivée a déclenché une grande ovation dans le sillage d’une ferveur patriotique qui s’est exprimée à travers le chant, la gestuelle ou l’image pour magnifier davantage la grande communion avec la collectivité nationale dans toutes ses composantes.

Au-delà des cérémonies protocolaires d’usage ou de la remise des trophées, le président de la République a pu apprécier à travers la parade culturelle et les messages déployés, la volonté des Camerounais de cultiver les valeurs susceptibles de renforcer l’unité et la solidarité en ces temps où a sécurité nationale fait face à des menaces multiples.

Pour certains observateurs, la cérémonie réussie de la Coupe du Cameroun préfigure à travers son rendu, celle de la CAN 2019 en ligne de mire.


par Jean Marie NZEKOUE(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Pk 11 : du sourire pour des orphelins => Les pensionnaires du Refuge Meinrad Hebga ont reçu des cadeaux de femmes (...)
Communauté urbaine Douala : 52,6 milliards pour (...) => Budget en baisse de près de 8%, qui met l’accent sur les infrastructures et (...)
Don d’ordinateurs du chef de l’Etat : « Happy Day » à (...) => 1000 étudiants ont effectivement reçu leurs ordinateurs hier, des mains du (...)
Corruption : comment l’Etat a perdu 1 302 milliards => Ce montant est révélé dans le rapport de la CONAC sur l’état de la corruption (...)
Promotion de l’esprit d’entreprise : désormais dès le (...) => Une convention de partenariat y relative, liant le Minesec à l’APME, signée (...)
Après l’incendie à l’Assemblée nationale : la continuité du (...) => Le communiqué à l’issue de la réunion du Bureau tenue hier sous la présidence (...)
Brenda et Junior BIYA classé respectivement 5ème et 16 (...) => Sur la liste des 405 admis du dernier concours de l’ENAM figure en bonne (...)
Roger Chantal Tuilé fait une grève de la faim devant (...) => Après avoir sollicité l’intervention de l’ambassadeur des USA au Cameroun dans (...)
Droit d’auteur : le PM prescrit une large diffusion du (...) => Le communiqué rendu public à l’issue du Conseil de cabinet du mois de (...)
Fête du coq : les 20 ans célébrés à Yaoundé => Cette année, la communauté toupouri a mis l’accent sur la paix et le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0