PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Clash entre Sani Tanimou et Fonkam Azu’u évité

mercredi 24 juin 2015


Erik Essousse, le directeur adjoint des élections a représenté Mohaman Sani Tanimou hier à la première session ordinaire du Conseil électoral d’Elecam.

Des sources internes à l’organe en charge de l’organisation des élections au Cameroun confirment que Sani Tanimou était bien à Yaoundé et qu’il a délibérément choisi d’être absent au Palais des congrès hier. Raison ? « Eviter un clash inutile avec M. Fonkam », croit-on savoir.

On se rappelle que lors de la session ordinaire du 24 octobre 2014, le président du Conseil électoral n’avait pas fait montre de la même réserve qu’hier, au sujet de la crise qui oppose ce Conseil à la direction générale d’Elecam, devant des journalistes estomaqués, et surtout un Sani Tanimou, qui restera de marbre. « Face aux contre-vérités alléguées dans la presse, le Conseil électoral se devait de faire une mise au point (…). La crise perdure ! », se lâchera Samuel Fonkam Azu’u.

Déterminé, ce dernier poursuivra : « Pour éclairer l’opinion, je voudrais indiquer que contrairement à ce qui a été véhiculé, le Conseil électoral n’a pas ignoré les prérogatives légales du directeur général, en tant que responsable détenant le pouvoir de proposition. Ce n’est pas seulement l’autorité du Conseil électoral qui est en jeu ici. Il s’agit également de l’autorité de l’Etat. Une autorité subordonnée dans la hiérarchie administrative se permet de faire obstacle à l’exécution d’un acte dûment pris par une autorité supérieure, il y a insubordination caractérisée ».

Cette énième crise entre les deux organes d’Elections Cameroon tire son origine d’une résolution nommant les délégués régionaux, signée de Fonkam Azu’u le 9 juillet 2014. Invoquant l’alinéa 2 de l’article 30 du Code électoral, qui dispose que « les responsables des démembrements territoriaux au niveau régional sont nommés par le Conseil électoral, sur proposition du directeur général des élections », Mohaman Sani Tanimou opposera une fin de non recevoir à ces actes. Le secrétaire général adjoint de la présidence de la République, Peter Agbor Tabi, sera alors commis pour arbitrage. Le 12 août 2014, Sani Tanimou autorise la prise de fonction de deux (sur six) nouvellement nommés. Pas suffisant pour désamorcer la crise. « Le différend persiste. Il faut résoudre le problème de fond qui est celui de la clarification des attributions du Conseil électoral et de la direction générale des élections », indique un cadre d’Elecam. Depuis la promulgation de la loi portant le 29 décembre 2006 portant organisation et fonctionnement d’Elecam, abrogée et remplacée par la loi portant code électoral du 19 avril 2012, l’imbroglio a Elecam est né et demain n’est manifestement pas son dernier jour.

Par Ibin Hassan(Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Foumban : mordue au sein gauche par sa coépouse, elle (...) => . Foumban : mordue au sein gauche par sa coépouse, elle meurt sur le chemin (...)
Attaque de la gendarmerie de Mamfe : cinq terroristes (...) => La déclaration du MINCOM à l’issue du point de presse de vendredi parvenu à (...)
Honneurs aux militaires et policiers assassinés => Ces personnels morts récemment en service commandé ont été décorés vendredi (...)
Télécommunications et radiodiffusion : les clandestins (...) => Un communiqué du Minpostel invite les exploitants du site du Mont Mbankolo à (...)
Nord-Ouest/Sud-Ouest:sécurisé, pas militarisé => Le déploiement des forces de défense dans ces régions reste normal, au vu des (...)
Carrefour des métiers : le filon du numérique => Les jeunes invités à explorer les TIC hier à Yaoundé lors de la cérémonie (...)
Apothéose : Paul Biya a fait le match => Le chef de l’Etat a présidé hier au stade Omnisports la clôture de la saison (...)
Cameroun-France : on parle climat => Le prochain sommet de Paris et bien d’autres sujets étaient au menu de (...)
Clôture de la saison sportive : Au-delà du sport, la (...) => Rendez-vous respecté hier pour le président de la République, Paul Biya et la (...)
MINATD : coup d’accélérateur pour la décentralisation => Une enveloppe de 39,048 milliards de F au MINATD avec dans le viseur, les (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0