PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Cinquantenaire de la Réunification ou bilan du Renouveau ?

samedi 22 février 2014


A l’évidence, Paul Biya n’a pas compris la nécessité d’un changement de mentalité pour une mobilisation générale. Celui, qui a fêté ses 81 ans, il y a quelques jours, s’est cru dans un prétoire. Et devant le tribunal de l’histoire, il lui fallait défendre son bilan. “ Nous avons construit 15 123 écoles primaires, 2413 collèges et lycées. Et aujourd’hui, nous avons bâti huit universités d’Etat réparties à travers le territoire national…..

A ce jour, nous disposons de 2260 formations sanitaires publiques dont 4 hôpitaux généraux, 3 hôpitaux centraux, 14 hôpitaux régionaux, 164 hôpitaux de districts, 155 centres médicaux d’arrondissements et 1920 centres de santé intégrés…. Je note que l’espérance de vie qui était de 40 ans en 1960 est passée à 52 actuellement”.

Le Premier camerounais va naïvement laisser transparaître son désir de reconnaissance “ A l’indépendance et à la réunification, notre réseau routier comportait 621 Km de voies bitumées. Aujourd’hui, le peuple camerounais dispose de 250 000Km de route dont près de 5200 Km de route bitumées.

De 21 aéroports, dont 4 internationaux, d’un port port fluvial, et de trois ports maritimes. Non sans surfer sur ses propres réalisations. “Construire la nation camerounaise c’était également créer un véritable Etat souverain. Nous avons fait d’un Etat embryonnaire un véritable Etat démocratique, avec des institutions modernes qui fonctionnent. Une Assemblée, Un Sénat, un Conseil Constitutionnel bientôt en place”.

Un discours qui aura provoqué le courroux du chairman Ni John Fru Ndi, dont la réaction ne s’est pas fait attendre. D’après lui, les vraies questions ont été escamotées. car les inégalités entre la partie anglophone et francophone sont toujours d’actualité. D’autre part, il était question de revisiter la constitution camerounaise et de revoir les accords qui avaient été signés entre les deux républiques.

Notamment le partage du pouvoir entre les anglophones et les francophones (le poste de vice président devant revenir à un anglophone, si le président est francophone, et vive versa). Par ailleurs le président du social democratic front (SDF) a déploré le manque honnêteté intellectuel de Paul Biya. Qui selon lui, a délibérément omis de citer les noms des pionniers , et de présenter les figures de proue de l’indépendance et de la réunification du Cameroun.

Après donc trois années de tergiversations, quant à la tenue ou non du cinquantenaire de la réunification, avec près de 35 milliards de Fcfa, octroyés aux préparatifs de la dite célébration, on peut dire, sans risque de se tromper que la montagne a accouché d’une souris. Car loin de réunir les camerounais du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, le discours de Paul Biya à l’occasion de ces festivités, va davantage cristalliser les frustrations au sein de la classe politique, et aliéner une fois de plus l’histoire du peuple camerounais.

Par Flore Honga à Buéa(camer.be)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Loi de règlement 2016 : le Minfi explique le déficit de (...) => Le texte déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière, a été examiné hier (...)
Soldats assassinés : L’hommage de la nation => Sur instructions du président de la République, le SED, Jean-Baptiste Bokam a (...)
SABADE : Transformation du bois : le savoir-faire (...) => La première édition du Salon africain du bois, de l’artisanat, de la (...)
Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0