PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Cinq éléments du Bir et 120 assaillants de Boko Haram tués à Waza

jeudi 19 février 2015


Ces éléments du bataillon d’intervention rapide sont décédés lors d’une embuscade tendue par les assaillants de Boko Haram lundi dernier pendant que se tenait le sommet de la Ceeac à Yaoundé.

Cinq morts et sept blessés du coté des soldats camerounais et plus de 120 mots du coté des assaillants. Voilà présenté de manière succincte le bilan de l’attaque qui s’est déroulée dans le septentrion et plus précisément sur l’axe Waza- Kousseri lundi 16 février 2015 dernier, lors d’une bataille entre le Boko Haram et les éléments du bataillon d’intervention rapide. D’après les informations qui nous viennent du septentrion les éléments de Boko Haram décidés à semer la terreur dans la région du Grand Nord Cameroun ont tendu une embuscade à une escouade du Bir qui regagnait leur base de Fotokol. Tous des permissionnaires, ces derniers qui ne redoutaient aucune attaque sur leur chemins sont tombés dans un traquenard tendu par les adeptes d’Aboubacar Chekau. Pendant l’échange de tir qu’il y a eu entre les deux camps, quatre soldats du Bir ont été abattus et plusieurs autres blessés. Les autres soldats alertés vont voler au secours de leurs compagnons d’arme. Suite à la bataille qui va s’en suivre, près de 120 éléments de Boko Haram de source encore non officielle trouvent la mort. Nombreux d’entre eux sont également blessés et une bonne partie capturées. Les éléments du Bir ont également saisi une quantité importante d’armes de guerre de même qu’un véhicule blindé de guerre appartenant à Boko Haram.

Selon Guibai Gatama le directeur de publication de l’œil du Sahel, l’attaque s’est déroulée dans le village de Gnam-Gnam à environ 4 km du Nigeria et 12 de Waza. Au cours de cette attaque 7 éléments du Bir ont en outre été blessés dans les rangs de l’armée camerounaise. Selon des informations l’un des éléments du Bir grièvement blessés a rendu l’âme hier mardi 117 février 2015. Ce qui porte à cinq le nombre de décès dans le camp de l’armée camerounaise.

Cet incident survient alors qu’un sommet extraordinaire des Chefs d’Etats et gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceac) sur la paix s’ouvrait à Yaoundé. Sommet au cours duquel le président en exercice de la Communauté des Etats économiques de l’Afrique Centrale, Idriss Deby Itno a exhorté les Etats membres de la sous-région à renforcer les liens de solidarité face à la menace de Boko Haram. « Notre communauté doit apporter sa contribution dans cette lutte. Nous exhortons particulièrement nos Etats membres qui ne sont pas encore touchés à prêter une forte attention et à manifester un soutien considérable aux pays victimes de cette menace », a-t-il déclaré à Yaoundé lundi dernier.

Cette nouvelle attaque de Boko Haram intervient également quelques jours après l’arrestation de près de 17 membres de cette secte les 13 et 15 février 2015 dernier. D’après des informations, après les attaques de Ngouboua menées par les terroristes de Boko Haram dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 février 2015 dernier, attaque au cours de laquelle le chef de canton de Ngouboua a été assassiné avec plus d’une dizaine de citoyens tchadiens, l’Etat Major de l’armée d’Idriss Déby a déployé des soldats sur l’île de Ngouboua, pour sécuriser la zone et repousser l’ennemie. Pendant cette action, une dizaine de membres du groupe terroriste infiltrés dans la population vont être arrêtés. Sept autres ont été neutralisés par les soldats de l’armée camerounaise le 13 février 2015 dernier. Il s’agissait de deux femmes et de cinq enfants.

Par Hervé Villard Njiélé

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
Fête du travail : Du social pour commercer => Les mutuelles étaient à l’honneur du lancement de la semaine du travailleur (...)
Présidentielle 2018:Maurice Kamto dans la course => S’il est élu après ce scrutin, le candidat du Mrc entend entre autres, (...)
Election sénatoriale:l’argent de la campagne fait du (...) => Les neuf partis engagés dans ce scrutin n’ont toujours pas reçu le financement (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : les (...) => Le Minrex Lejeune Mbella Mbella, a reçu hier l’ambassadeur des Etats-Unis au (...)
46e fête nationale : 3 350 personnalités à distinguer => Révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres (...)
Présidentielle 2018 : des raisons pour choisir Paul (...) => Dans sa dernière parution, la publication du Cabinet civil présente les (...)
Plan d’urgence triennal : 800 logements sociaux en (...) => Au cours du Conseil de cabinet du 1er mars, le ministre de l’Habitat et du (...)
Investissement : Voici venir le « Douala Grand Mall (...) => La première pierre du futur centre commercial régional posée mercredi par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0