PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Can 2016 et 2018 :Tour de chauffe pour les opérateurs économiques

samedi 26 décembre 2015


La section prestations de services de la Ccima cherche des stratégies pour bénéficier des opportunités qu’offre l’organisation de ces deux évènements.

Les élections consulaires à la Chambre de Commerce, de l’industrie, des mines et de l’artisanat (Ccima) sont prévues pour le 04 février 2016. En vue de la préparation de ces élections, des réunions statutaires de fin de mandature se tiennent à Douala depuis hier, mercredi, 16 décembre 2015. Les différentes sections sont donc en travaux depuis hier. A la section Prestations de services par exemple, « nous sommes en train de réfléchir sur la maitrise des frais financiers bancaires et sur les opportunités des deux Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui arrivent. Nous réfléchissons afin d’être en collaboration des membres du comité d’organisation des deux Can afin que les membres de la Ccima puissent bénéficier de toutes les opportunités de la Can », note Chantal Lewat, vice présidente de la section Prestation des services. A en croire cette dernière, les membres de la Ccima et les camerounais en général doivent bénéficiés des retombés de l’organisation des deux Can 2016 et 2018 qu’organisera le Cameroun.

A en croire cette dernière, l’organisation de ces deux compétitions doit contribuer à booster l’économie du Cameroun. Une économie qui, à en croire Saïdou Nderdai Ndjidda, président de la section industrie, mines et Btp, « demeure fragile et entravée par de graves lacunes structurelles relatives notamment à la faible compétitivité du secteur productif. Une faiblesse due à la fois aux déficiences des facteurs de production clés que constituent les infrastructures et l’énergie, mais, aussi au cout prohibitif des autres facteurs ». A en croire Saïdou Nderdai Ndjidda, l’une des sources de non compétitivité de l’économie camerounaise est la cherté des facteurs de production. Car, en croire ce dernier, les couts de facteurs invisibles que sont la parafiscalité, la corruption et les autres tracasseries constituent l’essentiel des couts de production et explique principalement la non compétitivité de l’économie camerounaise.

Les membres de cette section proposent par ailleurs, comme mesure urgente, une étude sur les couts des facteurs de production dans l’optique de ne pas être à la traine. Une mesure qui, disent-ils, permettra d’ajuster les couts des facteurs et de renforcer la compétitivité de l’industrie nationale.

Par Blaise Djouokep(Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Chantiers de la CAN 2019:deux émissaires étrangers au (...) => Le Canadien Donald Olsen et l’Israélien Michael Gur Arie ont fait état hier, (...)
Coupe du Cameroun de football féminin : la finale ce (...) => Louves Minproff et Amazones Fap se retrouvent pour la troisième année (...)
Préparatifs CAN 2019 : Bello Bouba Maïgari à Bafoussam => Le ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs a visité certaines (...)
Chantiers de la CAN 2019 : Ça bouge aux stades annexes à (...) => C’est surtout sur les cinq pelouses secondaires que l’avancement des travaux (...)
Chantiers de la CAN 2019 : le gouvernement rassure les (...) => Le ministre des Sports et de l’Education physique a présidé une réunion hier (...)
MTN Elite One : une saison surprenante => Le 1er octobre dernier, le rideau est donc tombé sur la saison 2016-2017 de (...)
Cameroun-Algérie : Choupo et Toko Ekambi absents => Le sélectionneur national a présenté hier les 23 joueurs retenus pour le match (...)
MTN Elite One : clap de fin => Le champion 2017, Eding de la Lekié, recevra son trophée ce dimanche à (...)
Fécafoot : le secrétaire général Blaise Moussa licencié par (...) => Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation de la Fédération (...)
Fecafoot : des organes dissous => Le Comité de normalisation a mis un terme au fonctionnement des commissions (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0