PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

CAN 2015 : Trois entraîneurs locaux sur 16 en Guinée équatoriale

dimanche 18 janvier 2015


Contrairement à 2013 où l’on en dénombrait sept, les coachs africains sont moins nombreux.

Il y a les joueurs, stars incontestées des aires de jeu. Sur le banc de touche, un peu dans l’ombre, on retrouve les staffs techniques, conduits par les sélectionneurs. Premier constat, la 30e édition de la CAN sera celle au cours de laquelle on aura le moins de sélectionneurs locaux. Seulement trois Africains cette année : le Sud-Africain Ephraim Mashaba, le Congolais (RDC) Florent Ibenge et le Zambien Honour Janza. Pour ces trois hommes, cette CAN sera la première. Pourtant en 2013, l’on comptait sept sélectionneurs locaux, autant en 2012 et cinq en 2010. Entre 1996 (sept sélectionneurs locaux) et 2015, 2002 reste l’année la plus prolifique avec neuf sélectionneurs locaux. En dehors de ce trio, ce sera également le baptême du feu pour sept autres sélectionneurs. Il s’agit de Volker Finke (Cameroun), Esteban Becker (Guinée équatoriale), Christian Gourcuff (Algérie), Rui Aguas (Cap Vert), Jorge Costa (Gabon), Georges Leekens (Tunisie) et Avram Grant (Ghana). En gros, dix sélectionneurs seront à leur première fête continentale.

Parmi ceux qui ont déjà goûté aux délices de la CAN, le plus capé reste Claude Le Roy. Avec le Congo, il sera à sa huitième participation avec cinq pays : le Congo, sa sélection actuelle, la RDC, le Sénégal, le Ghana et le Cameroun. Finaliste avec le Cameroun en 1986, le Français a soulevé le trophée deux années plus tard avec la même sélection. Si Claude Le Roy détient le record de participations, le doyen c’est…le Franco-polonais Henry Kasperczak. A 68 ans et cinq CAN disputées, le sélectionneur du Mali est le plus âgé du tournoi. Ses dauphins sont Volker Finke et Claude Le Roy, 66 ans chacun. Calcul rapide effectué, il existe une différence de 25 ans entre le plus jeune sélectionneur, Jorge Costa (43 ans, Gabon) et Henri Kasperczak. Comme toujours, les entraîneurs français ont la côte puisqu’ils sont six contre deux Belges, autant de Portugais pour un Allemand, un Argentin et un Israélien.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La France en finale => Les Bleus ont battu la Belgique hier lors de la première demi-finale (1-0). (...)
La planète foot à l’heure russe ! => ça y est ! Nous y sommes enfin. Après quatre ans d’attente, le monde va à (...)
Coupe de l’Uniffac : Le Cameroun, champion d’Afrique (...) => Les Lionceaux se sont défaits hier de leurs homologues de la RD Congo par un (...)
Préparatifs de la CAN 2019 : la CAF de retour en (...) => Le ministre des Sports et de l’Education physique a réuni hier les différents (...)
MTN Elite One : le mercato s’anime => Eding FC, Apejes de Mfou, Astres de Douala, Coton Sport, Union de Douala (...)
CAN 2019 : des Sud-africains proposent leur expertise => Les responsables d’Innovex veulent notamment aider notre pays à mieux gérer (...)
Alain Nandjou Nganle comme un renard de surface => Dans une finale sans panache, il est l’auteur du seul éclair de la partie. (...)
CAF : Vincent Aboubakar est nominé pour le titre de (...) => La sélection finale des joueurs retenus pour le titre de Joueur Africain de (...)
De Pogba à Drogba, les footballeurs s’indignent contre (...) => A la suite d’un reportage de CNN sur l’esclavage des migrants en Libye, (...)
Chantiers de la CAN 2019:deux émissaires étrangers au (...) => Le Canadien Donald Olsen et l’Israélien Michael Gur Arie ont fait état hier, (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0