PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Bertoua 1er : Le maire tabasse une présidente de section OFRDPC

lundi 21 janvier 2013


Clémentine Emama réclamait le paiement des arriérés de loyer d’une de ses maisons occupée par la commune.

C’est aux environs de 13h ce jeudi 17 janvier 2013 que Mme Emama nous apprend que « je viens de bagarrer avec Pedro (le surnom du maire de la commune de Bertoua 1er, NDLR). » Des témoins de la scène de cette mi-journée parlent d’« une querelle, alors que Mme Emama venait une fois de plus réclamer le paiement de son loyer ». Selon des sources internes à la commune, « c’est vrai que nous devons de l’argent à cette dame mais, elle confond la commune au maire, qui en principe, ne lui doit rien ».

Et de poursuivre que, « nous ne sommes pas de mauvaise foi mais ce sont les ressources financières pour le faire qui ne sont pas suffisantes ». Une version que corrobore la concernée qui ajoute néanmoins que « parfois, Pedro me fait souffrir même quand il y a de l’argent. Je suis une enseignante d’EPS à la retraite, veuve depuis décembre 2007. Je ne compte donc que sur ces maisons que mon époux m’a léguées. » Elle rappelle à propos de cette « mauvaise foi du maire » que, « mon unique enfant a failli ne pas poursuivre ses études supérieures si j’avais toujours compté sur ce loyer ». Pourtant, apprend-on de sources proches des deux parties, « des liens de parenté existent entre le maire et sa bailleresse, par ailleurs conseillère municipale dans cette commune ». Et c’est sur cette base, soutient-on au quartier Nkolbikon de Bertoua où est basée cette commune, que « Marius Emama, député RDPC du Lom-et-Djerem, décédé en décembre 2007 a cédé cette maison à Jean-Pierre Wapie ».

Sur les raisons de cette attitude du maire, certaines sources proches de lui parlent de « représailles par rapport à l’appartenance de Mme Emama à une frange de conseillers municipaux opposés au maire. Ces derniers ont eu pour mission pendant tout le mandat, de nuire au maire lors des sessions de conseils municipaux et de refuser de signer tout document soumis à leur approbation ». Si sur les autres, le maire n’a pas de moyen de pression, l’option de Mme Emama est « suicidaire ». Même son récent rapprochement n’a pas changé la donne. Car en plus, lors du récent passage d’une mission du Contrôle supérieur de l’État, révèle un médiateur entre les deux parties, « les détracteurs du maire parlaient de prison pour lui ». Il y a encore quelques jours, on voyait Clémentine Emama confectionnant ses factures de loyer. Sûrement que c’est le non-paiement de ces dernières qui a mis le feu aux poudres.

Rappelons que Jean-Pierre Wapie n’est pas à son premier pugilat. On se souvient qu’en 2007, lors des primaires du RDPC, il avait déjà roué de coups un de ses adversaires aujourd’hui magistrat dans le Littoral. Peu après sa prise de fonction, c’est son secrétaire général qui est victime de ses coups de poing. Et aujourd’hui, c’est au tour de la présidente de la section OFRDPC du Lom-et-Djerem sud de recevoir une bastonnade du maire.

Source : L’actu

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
Lutte contre la corruption : au grand mal, les grands (...) => La volonté politique du président de la République est mise en oeuvre depuis (...)
Fête de fin du Ramadan : à l’heure des derniers (...) => Les préparatifs en prélude à la fête de fin du mois de Ramadan s’intensifient (...)
Lutte contre la corruption : comment la CONAC s’est (...) => La création de la Commission nationale anti-corruption par le président de la (...)
Elecam:l’éternel recommencement => Une nouvelle direction vient d’être nommée, près de deux ans et demi après des (...)
Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0